Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACCUEIL

2013-Blog-Accueil.gif

2013-BLOG-bandeau-auteur.gif

2013-Blog-dessin-de-la-semaine-lapin.gif

2013-BLOG-QPET.gif

2013-BLOG-BD-marrantes.gif

2013-BLOG-bandeau-13tempsli.gif

2013-BLOG-NBB.gif

2013-BLOG-lapin-bleu-pourqu.gif

2013-BLOG-livre-d-or.gif

2013-BLOG-laisser-un-messag.gif

Rechercher

accueil

Mes cousins...

 

  the blue rabbit icone

 

el conejo azul icone

20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 06:00

S'appuyer sur le Seigneur ? Vieux motard que jamais...
 

4ème Dimanche de Pâques

Actes des apôtres 4,8-12    

 Psaume 117   

1 Jean 3,1-2     

Jean 10,11-18

 

 

Pour aller plus loin


Détails :

 

-Le lapin commercial essaye de vendre une moto en carton en présentant une vraie. Ses arguments sont mirobolants ;

-« Le plein gratuit » (pour une moto en carton, logique…), Pneus neufs (idem), prix sacrifié (1499 €, pour du carton, un peu cher, enfin il y a la clé avec, quand-même), Soldes, hyper-maniable (on la porte avec une main, si si…)

-L’autre lapin a l’air sceptique, il est tenté… Va-t-il craquer ? 

 

-Questions

 

-La parole du dessin n’est pas pour dire qu’il ne faut pas faire confiance aux hommes. Elle nous dit que la confiance en Dieu ne trompe jamais (mais que ça ne nous empêche pas de faire confiance aux autres aussi).

-Certains voudraient s’arranger leur propre religion, bien confortable, avec ce qu'on prend et ce qu'on laisse... Jésus n’a pas choisi le trône, le château, la limousine et la princesse. C’est revêtu du vêtement de faiblesse qu’il est venu. Quelques fois, on revendique de faire des trucs spéciaux pour attirer les jeunes. Attention à ne pas les « tromper sur la marchandise » si on les prépare pas à la réalité de la vie, exigente. Etre inventif est une très bonne chose, mais arriver à ce que le jeune s’accroche au Christ véritablement et lui reste fidèle quand tout sera sec, en est une autre.  Est-ce que je prépare les autres à cela ?

 

 

Partager cet article

13 avril 2015 1 13 /04 /avril /2015 06:00

Un chrétien ressuscité, ça bosse dur !

3ème Dimanche de Pâques
– Année B

 

 


Première lecture : Actes des apôtres 3,3-15, 17-19 

Psaume 4

Deuxième lecture : 1 Jean 2,1-5 

Evangile : Luc 24,35-48

 


 

 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Le lapin bleu témoigne de ce qu’il a vu (et même senti sur son crâne…) ; la résurrection a projeté la pierre du tombeau, et il était dans le coin.

-Fort de son expérience, le voilà entouré de bandages, mais super heureux de son expérience.

-Par contre, le lapin gris se demande si c’est du lard ou du… lapin

 

-Questions

 

-On peut témoigner de la Résurrection du Christ quand elle a eu un retentissement dans notre vie (comme on peut parler avec enthousiasme d’un film quand on l’a vu, on d’une recette de cuisine quand on l’a goûtée)

-Ai-je fait une expérience de résurrection dans ma vie, par rapport à quelque chose qui était sans issue ?

-Est-ce que je demande à Dieu de mettre sa Vie en moi, pour ce qui me paraît actuellement fichu ?

-Est-ce que je suis toujours reconnaissant, ou bien est-ce du passé ?

-Ai-je pris conscience que si j’en témoigne, cela pourra donner à d’autres l’occasion d’espérer ? de peut-être trouver une solution à leur impasse ?

 

Partager cet article

8 avril 2015 3 08 /04 /avril /2015 16:25
Chrétien . CHHUUUT !

Pour ceux qui n'auraient pas vu ce petit dessin qui circule pas mal sur facebook ces temps-ci...

Partager cet article

Published by Coolus
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 09:24

Salut tout le monde.

Je ne sais plus comment on écrit une newsletter avec la nouvelle version de la plateforme d'administration d'overblog (quel charabia pour les non-initiés...) alors j'écris ici.

Oui, la suite de "nuit blanche à Bethléem" est en cours, ça avance tranquillement. Allez, quelques petits aperçus:

Coolus et Birus et leur prochaine BD. Ca en est où ?

On retrouve toujours certains personnages appréciés des lecteurs;;.

L'histoire :

Nous sommes en Galilée, dans les années trente (pas 1930, hein ?) et un certain Jésus attire les foules. Lors d'un sermon sur la montagne auquel assiste le lapin bleu, un ours est réveillé de son hibernation à cause du bruit. Le lapin bleu l'invite à écouter Jésus. L'ours a plutôt un caractère... d'ours

Coolus et Birus et leur prochaine BD. Ca en est où ?

L'ours fera partie des 72 disciples que Jésus envoie en avant de lui (voir Luc 10) pour préparer sa venue dans les villes et villages.

Coolus et Birus et leur prochaine BD. Ca en est où ?

et puis, pendant ce temps, une brebis plutôt rebelle décide de faire la maligne... Elle va s'échapper de son enclos pour vivre l'aventure. Evidemment, ceux qui connaissent la Bible savent déjà comment ça va finir.

Coolus et Birus et leur prochaine BD. Ca en est où ?

Dans cet album, il y aura plein de détails, notamment, en arrière-fond, des petites ombres chinoises qui évoquent une parabole ayant rapport avec la cases de la BD. Par exemple, ici, il est question du bon samaritain. Je zoome sur le fond de l'image, en-haut à droite, et on voit le bon samaritain (en lapin) qui saute de son âne pour aller au secours de celui qui est tombé.

Coolus et Birus et leur prochaine BD. Ca en est où ?
Coolus et Birus et leur prochaine BD. Ca en est où ?

Nous suivrons donc 3 histoires parallèles:

-La mission des 72

-L'épopée de la brebis

-La prédication de Jésus.

Voici l'itinéraire des 72

Coolus et Birus et leur prochaine BD. Ca en est où ?

Et, évidemment, vous retrouverez des tas de jeux de mots et allusions Bibliques partout

Voici Lazare le guépard...

Coolus et Birus et leur prochaine BD. Ca en est où ?

En conclusion, ça va être bien...

Par contre, Elvine, qui met ces planches en couleur, a quelques fois des difficultés à interprèter le dessin de Coolus, ce qui donne un échange de mails de cet acabit...

Coolus et Birus et leur prochaine BD. Ca en est où ?

Priez pour elle

Partager cet article

Published by Coolus
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 06:00

Année B  -Temps Pascal 2ème Dimanche

 

Actes des apôtres 4,32-35   

Psaume 117     

1 Jean 5,1-6     

Jean 20,19-31

 

 

 BP2bisLapinbleu535C-Jn20_19.jpg

 

Pour aller plus loin

 

Détails :

-Les disciples se sont enfermés. Ils vérifient que chacune des entrées sont bien gardées.  Ils sont sur le qui-vive. (beau terme, le « qui-vive » pour un dimanche de résurrection)

-Il y a plusieurs verrous possibles : Celui de gauche, deux poutres, comme une croix, qu’on peut dégager assez rapidement. Celui du milieu est un verrou définitif. Si on regarde bien, le loquet ne peut être déplacé ni à gauche, ni à droite à cause des murs. La porte ne s’ouvrira plus jamais. Et il y a la porte de droite qui est bloquée par un tas de fourbi qu’on a pu trouver à l’intérieur de sa maison ; un matelas, un balai, un frigo, une table (et un seau d’eau pour le gag)

-Et puis, voilà que Jésus se tient au milieu d’eux. Il est là mais personne ne le voit. L’important n’est pas de savoir comment il est entré mais de savoir qu'il est là. Il a dit lui-même « je suis avec vous jusqu’à la fin du monde ». Il n’a pas cessé de tenir sa promesse.

-Et enfin, il y a Thomas qui reste dehors. Dans l’Evangile, on sait qu’il n’était pas là quand Jésus est apparu la première fois à ses disciples. L’important, c’est ce qui se passe à l’intérieur de la maison, dans ton intérieur à toi. C’est là que la rencontre avec Jésus peut se faire.

 

Questions 

-La peur me fait me barricader et craindre l’extérieur, alors que mes ressources sont intérieures.

E-E Schmitt écrit : « Tout ce que les hommes ont construit prend source, le plus souvent, dans la peur de l’autre. La force du christianisme, c’est de dénoncer cette peur et d’oser affirmer que les rapports humains pourraient se fondre dans l’amour ».

En quoi est-ce vrai pour moi ? En suis-je conscient(e) ?

Partager cet article

5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 21:00
Jésus doit être à l'origine de certains jeux d'arcade

Une petite esquisse rapide en guise de dessin du jour...

Partager cet article

5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 00:00

 Dimanche de PÂQUES – Année B

 

 
Pâques-man contre les fantômes ?

 

Première lecture : Actes des apôtres 10,34. 37-43

Psaume 117

Deuxième lecture : Colossiens 3,1-4

                                       ou 1 Corinthiens 5,6-8

Evangile : Jean 20,1-9

 

 

 

 

 

 

 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Les deux disciples arrivent au tombeau. Jean arrive le premier, et attend dehors. Pierre entre.

-Pierre demeure perplexe, Jean entre à son tour, il CROIT en ne voyant… RIEN.

-Dans ce dessin, Pierre scrute le suaire, avec ses lunettes, pour essayer de trouver une explication rationnelle à la chose. Il cherche quelque chose. Peut-être ne sait-il même pas ce qu’il cherche ?

-Jean, lui, semble avoi compris. Compris les Paroles du Christ qui résonnent en lui à présent « Et le troisième jour, il ressuscitera »

-Jean regarde deux endroits ; le mur et la sortie. Vers quoi est-ce que je regarde ?

 

-Questions

 

-Dans lequel de ces deux personnages est-ce que je me retrouve actuellement ?

-Quelques fois, on cherche Dieu en voulant se le représenter à notre manière.

-Eh non, Jésus surprend ! La preuve, il a même fait son lit avant de partir… Et ça on ne l’a pas vu (si ? tu l’avais remarqué ?)

 

Partager cet article

3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 06:00
Année B - Triduum - Vendredi saint

Cette lecture n'est pas entendue aujourd'hui mais elle a été entendue dimanche dernier.

Ce n'est pas grave, il y a quelque chose à prendre quand-même...

Pour aller plus loin

Détails :

Saint Pierre prend ses dispositions pour que le coq ne chante pas (Jésus lui a dit "Avant que le coq chante deux fois, tu m'auras renié Trois fois")

-Par ce dessin, je veux souligner qu’il n’y a pas de « prédestination ». Ce n’est pas parce que le coq chante que Pierre renie Jésus. Ce n’est pas parce que Jésus donne la bouchée à Judas que satan entre en lui. Le diable n’est pas dans la bouchée, il est dans le cœur de Judas qui a déjà décidé d’accomplir son forfait. Jésus ne considère pas Judas comme son ennemi, il lui tend des perches (d’ailleurs, quand judas le livre, Jésus l’appelle toujours « mon ami » et il le pense vraiment)

-Jésus dit "ceci est mon corps livré POUR vous". Il aurait pu dire "livré PAR vous", mais il en garde l'initiative. Il donne sa vie activement, et non passivement.

-Questions

-C’est plus facile d’accuser le « destin », les choses, les personnes et essayer de s’en débarrasser, que de regarder en face sa responsabilité vis-à-vis du mal, du péché.

-Ce n’est pas en assommant le coq que mon cœur va changer.

-Quels sont les coqs que je veux assommer ? Quelles sont les personnes que je veux accuser pour me dédouaner de mon péché ? de ma responsabilité ?

Partager cet article

Published by Coolus - dans Triduum Pascal
commenter cet article
2 avril 2015 4 02 /04 /avril /2015 06:00
Année B - Jeudi saint

Année B - Jeudi Saint Messe de la cène

Exode 12,1…14

Psaume 115

1 Corinthiens 11,23-26

Jean 13,1-15

Pour aller plus loin

Détails :

-« Devenir chrétien en une seule recommandation »… La seule leçon est de faire comme Jésus.

-Ce lapin, au début (à gauche), a vraiment envie d’être chrétien. La feuille qui lui est tendue représente l’aide qu’un autre chrétien lui apporte. Le silence de cette main tendue signifie qu’à un moment, il faut choisir et qu’on est seul face à ce choix.

-Au milieu, il lit le mode d’emploi qui paraît très simple : « Faites comme moi ». Mais voilà, ça dépend QUI il faut imiter. Si c’est une mère Térésa qui dit « faites comme moi », ça me semblera déjà bien compliqué. Alors si c’est Jésus… Aïe ! C’est à la fois simple et compliqué. Simple parce qu’il se met à notre niveau, et que ce niveau n’est pas celui d’un perchiste olympique, mais d’un ami très proche. Compliqué parce que ça engage bien plus qu’une heure le dimanche. Ca engage tous les lieux et moments que j’habite. Si je suis chrétien, je suis censé représenter Jésus là où je suis.

-Le lapin de droite (toujours le même), préfère une solution plus compliquée, dans le sens où elle serait « mesurable ». Faire comme Jésus, va savoir si ça peut s’évaluer. A la fin de ta journée, tu ne peux pas dire « j’ai réussi ou pas ». Par contre, Faire une bonne action ou dire telle prière, tu peux dire « j’ai réussi ou j’ai pas ». Ma vie chrétienne sera toujours évaluée par un autre.

-Questions

- Le lapin voudrait un truc plus compliqué qu’il puisse évaluer, mesurer. Jésus nous demande de faire « simple » dans le sens où c’est lui qui reste le maître. Mon incertitude de faire bien ou pas restera une incertitude, et heureusement, sinon je serais vite satisfait de moi.

- Alors, comment vais-je suivre cette recommandation en une seule leçon aujourd’hui ?

Partager cet article

Published by Coolus - dans Triduum Pascal
commenter cet article
23 mars 2015 1 23 /03 /mars /2015 06:00

 

Dimanche des Rameaux et de la Passion – Année B

 

Marc 11,1-10

Première lecture : Isaïe 50,4-7

Psaume 21

Deuxième lecture : Philippiens 2,6-11

Evangile : Marc 14,1 à 15,47

 

  

 

 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Décor : une ville déserte  à part un passant qui invective.

-Un lapin, chargé comme un mulet, qui va tout droit, et ça monte, en plus …

-Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’histoire, Cana est le lieu où Jésus a changé l’eau en vin. Si le lapin propose au porteur de cruche ce petit détour, c’est que ce serait tout bénéfice pour lui…

 

-Questions   

 

-On va dire que le lapin à la cruche est le C « chrétien avancé dans la foi » et que celui qui est derrière est le N comme « néophyte » (Nouveau-né dans la foi).

-le C est bien devant, il porte lourd, il est presque arrivé en haut, il tire la langue… Dur !

-le N est en bas, guilleret, il voit les choses du bon côté, il suit l’autre mais lui propose un autre chemin. Peut-être N a-t-il raison ? S’il a tort sur la recherche de la facilité, il a raison sur l’attitude intérieure à avoir et sur sa confiance en Dieu.  

-Et moi, est-ce que j’écoute celui qui est « plus bas que moi ». Est-ce que « les pauvres sont mes maîtres » ? Est-ce que je me laisse interpeller par eux ? Est-ce que je me réfugie dans mes certitudes sans bouger d’un pouce ?

-Pour être bien concret, quand ai-je écouté un plus petit que moi dans l’ échelle sociale, familiale, professionnelle, et ai-je tenu compte de son avis la dernière fois ?

 

 

 

Et si l'homme tombe avec sa cruche, il risque de dire:

"Viens, essuie-moi !"

Partager cet article