champ contre champ...

 

17ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année A

 

1ère Lecture : 1 Rois 3,5. 7-12

Psaume 118

2ème Lecture : Romains 8,28-30 

Evangile : Matthieu 13,44-52

 

ATO17Lapinbleu402C-Mt13_44.jpg

 

Pour aller plus loin

 

Détails

 

-Ce lapin bleu veut acheter le champ de mars (pour ceux qui ne le connaissent pas, c’est à Paris, là où trône la Tour Eiffel, qu’on voit à travers la fenêtre du dessin).

-Pour cela, il n’a qu’une petite tirelire qui ne pèse pas bien lourd en échange de ce terrain hors de prix.

 

Questions

 

-Le trésor dont il est question dans l’Evangile de ce jour peut revêtir diverses réalités.

-Une autre parole Biblique dit « où est ton trésor, là aussi sera ton cœur. Pour savoir quel est mon trésor, il suffit de savoir à quoi je passe le plus clair de mon temps (libre). Pour quoi (ou pour qui) est-ce que je dépense mon argent.

-Le Christ ? Ma vie de foi… font-ils partie de mon trésor ? Qu’est-ce que je leur consacre comme moyens concrets (temps, argent...) ?


Voir les 5 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 21 juillet 2014 1 21 /07 /Juil /2014 06:00
- Par Coolus

Souffler n'est pas jouer... sauf exceptions !

 

 

16ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année A

 

1ère Lecture : Sagesse 12,13. 16-19

Psaume 85

2ème Lecture : Romains 8,26-27 

Evangile : Matthieu 13,24-43

 

ATO16Lapinbleu095C-Rm8_26.jpg

 

Pour aller plus loin

 

Détails

 

-Le dessin est assez clair : le lapin s’épuise à ramer alors qu’il a le vent dans son sens. On voit nettement que le bateau va vite, mais que le lapin est épuisé.

-Le nom du bateau, c’est « laisse souffler »

-Le vent, c’est l’Esprit-Saint, l’Esprit de Dieu.             

-Le mât, c’est la croix. L’esprit nous est donné au moment où Jésus est dessus. Il remet l’Esprit

-Le sens de l’action est inversé. Normalement, on va de gauche à droite. Ici, c’est dans l’autre sens pour signifier que quand on se laisse guider par l’Esprit, on est bien souvent à contre-courant du monde, de ses séductions, de ses facilités, de ses idées.

-Sur la barre, il y a une poignée de freins. Sur ce dessin, le lapin ne résiste pas à l’Esprit ni à Dieu puisqu’il ne freine pas. Le problème, c’est qu’il s’y prend mal. Il compte sur lui plus que sur Dieu.

 

Questions

 

-Et moi, est ce que je fais des projets et demande à Dieu de bénir mes projets ? (y compris pour lui) ou est-ce que je commence par prier et lui demander ce qu’il veut, lui ?

Ca m’éviterait de ramer, même si ce n’est pas tout-à-fait ce que j’ai prévu.…

 

 


Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 14 juillet 2014 1 14 /07 /Juil /2014 06:00
- Par Coolus

" Pingouin dans le champ, été méchant "

 

15ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année A

 

1ère Lecture : Isaïe 55,10-11

Psaume 63

2ème Lecture : Romains 8,18-23 

Evangile : Matthieu 13,1-23

 

ATO15Lapinbleu403-Mt13_3.jpg

Pour aller plus loin

 

Détails

 

-Le lapin avance en semant des graines sous le regard sceptique du pingouin.

-Dans ce dessin, rien ne pourrait empêcher les graines de pousser sinon l’accueil de la terre elle-même.

 -Il y a aussi un périscope. On ne sait pas trop ce qu’il fait là. C’est l’espérance, dans les milieux les plus glacés, qui regarde dans la direction où va le lapin.

-Le lapin porte une serviette. Sur son épaule (et non pas sur les oreilles qu’il a gelées). C’est la douceur, la chaleur et la force de l’Esprit-Saint. Avec les épaules, on peut porter des choses lourdes, voilà pourquoi quand on fait le signe de la croix, on se signe l’épaule quand on évoque le Saint Esprit.  

-Les graines sont rouges, la serviette est jaune ; les couleurs sont visibles. Ce sont les seules couleurs chaudes du dessin. L’Esprit que Dieu a mis en nous est le seul qui puisse nous faire vivre, comme une source de chaleur dans un milieu gelé.

 

Questions

 

-Dans ce dessin, rien ne pourrait empêcher les graines de pousser sinon la terre elle-même. On peut enlever la chaleur du soleil de la parabole, les oiseaux, les ronces… Si la terre n’est pas accueillante, rien ne pousse. Les graines rebondissent comme pour aller ailleurs.

-Pour que la grâce de Dieu repose en nous, il faut un minimum déblayer le terrain. Plus on déblaye, plus il y a de la place pour accueillir.

-Qu’est-ce que je vais déblayer cette semaine ?


Voir les 3 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 7 juillet 2014 1 07 /07 /Juil /2014 06:00
- Par Coolus

accueil

Blog-lapinbleu-si-tu-viens-

 

 

Si tu viens ici

pour la 1ère fois,

CLIQUE ICI !

___________

 

Si tu veux recevoir

le dessin

de la semaine

chaque lundi,

mets-ton adresse

mail juste

en dessous.

 

 

Mes cousins...

 

  the blue rabbit icone

 

el conejo azul icone

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés