Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACCUEIL

2013-Blog-Accueil.gif

2013-BLOG-bandeau-auteur.gif

2013-Blog-dessin-de-la-semaine-lapin.gif

2013-BLOG-QPET.gif

2013-BLOG-BD-marrantes.gif

2013-BLOG-bandeau-13tempsli.gif

2013-BLOG-NBB.gif

2013-BLOG-lapin-bleu-pourqu.gif

2013-BLOG-livre-d-or.gif

2013-BLOG-laisser-un-messag.gif

Rechercher

accueil

Mes cousins...

 

  the blue rabbit icone

 

el conejo azul icone

17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 06:00


Est-ce que la boîte de vitesses de ta vie est bien complète ?

Année C – Avent 4ème Dimanche


1ère lecture: Michée 5,1-4   
Psaume 79   
2ème lecture: Hébreux 10,5-10   
Evangile: Luc 1,39-45


 

 

Pour aller plus loin

Détails

 

-Ce lapin ira loin… Mais pas forcément là où il faut.

-Chaque seconde l’éloigne un peu plus de Dieu.

-Pour l’instant, il s’est engagé sur un chemin sans issue et le regrette. Il cherche la marche arrière.

-Il a toutes ses sécurités intérieures (même un airbag pour qui sait regarder les détails) mais ça ne change rien au problème, il s’éloigne.

 

Questions

 

-Quand on parle de « conversion » on utilise le terme « se retourner »

-La phrase du Ps 79,19 « Jamais plus nous n’irons loin de Toi » est une promesse que l’on peut faire plusieurs fois dans notre vie entre deux rechutes.

-La suite du verset, c’est « Fais-nous vivre et invoquer Ton Nom » Voilà un moyen de nous convertir ; chercher où est la Vie, et avoir une relation personnelle à Dieu. Dans ce psaume, ce verset est pris comme un refrain, à trois reprises.

-Ai-je le courage de faire marche arrière quand je me suis trompé.

-Ai-je au moins l'honnêteté de le reconnaître ?
-Dans quelles circonstances ai-je fait marche arrière la dernière fois ? Etait-ce difficile ? Qu’est-ce que j’en ai éprouvé par la suite ?

 

(NB: "Faire marche arrière" ne signifie pas "tout effacer et recommencer à zéro".ce qui n'est pas possible. Ce qui est dit est dit, ce qui est fait est fait.

"Faire marche arrière", ici, veut dire "Stopper lorsqu'on fait fausse route, et revenir à une route meilleure", avoir le courage d'évaluer et de "recalculer" sa route, comme le GPS).

Repost 0
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 06:00

No problem, j'assure !

Année C – Avent 3ème Dimanche


Sophonie 3,14-18    Cantique Isaïe 12    Philippiens 4,4-7   Luc 3,10-18

 

 

 

Pour aller plus loin

Détails

 

-Ce lapin est stressé (je ne t’apprends rien…) des oreilles aux pieds. Tous ce qu’il pense dans son cerveau crispe tout son corps.

-Ce qui le rend inquiet, ce sont des choses secondaires. Le plus important pour un être humain, c’est de se nourrir, se vêtir et se loger. Il y a bien sûr aussi la dimension d’aimer et d’être aimé… Là, il se demande s’il va rater le train (c’est un train Paris - New-York, donc pas très concret…). Il se demande s’il n’a pas laissé son fer et son gaz allumés, son robinet ouvert. Il anticipe aussi son rendez-vous chez le dentiste en ayant mal par avance.

-il y a 12 points d’interrogation, 12 étant un chiffre symbolique de plénitude, dans la Bible. Traduction, le lapin est total-stressé.

 

Questions

-Combien de fois m’arrive t-il de stresser pour des choses qui, finalement, n’arriveront jamais ?

-Il y a une suite à ce verset, qui vient l’éclairer : « n’entretenez aucun souci mais en tout besoin, recourez à l’oraison et à la prière, pénétrées d’action de grâces, pour présenter vos requêtes à Dieu »

-Chez moi, qu’est-ce qui me stresse ou me soucie de manière disproportionnée ?

-Est-ce que je m’en rends compte ou faut-il que ce soit quelqu’un d’autre qui me le fasse remarquer ? Est-ce que ce souci prend le dessus sur tout le reste de ma vie ?        

-Est-ce que je présente mon souci à Dieu ou est-ce que je ne le lâche pas (le souci, pas Dieu) ?

Repost 0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 06:00

Saint Jean-Baptiste au far-west ?

Année C – Avent 2ème Dimanche

Baruch 5,1-9   Psaume 125   Philippiens 1,4-6, 8-11   Luc 3,1-6


 

 

Pour aller plus loin

-Détails

 

(On met le côté rigolo de la scène pour entrer plus à fond dans le message).

-Le lapin bleu en pagne, c’est Jean le Baptiste qui proclame la venue proche du Messie.

-Le ravin est comblé, il empêche ainsi la violence (symbolisée par l’ « attaque de la diligence »). Mais du coup, cette violence se déplace, puisque le lap-indien en veut à quelqu’un d’autre.

-Le ravin est comblé par du sable du désert. La couleur serait proche du tapis rouge qui annonce la venue d’une personnalité (Jésus)

-Regarde bien le contenu de la brouette et la couleur du ravin comblé. Ce n’est pas le lapin qui a comblé le fossé, mais Dieu. Le lapin a ajouté sa petite part (le jaune dans la brouette et le même jaune sous forme de petite pierre derrière l’oreille de Jean-Baptiste).  

-le deuxième lap-indien attend, avec son bâton, prêt à faire tomber son rocher. Il est un peu perdu, parce que la diligence ne passera plus par ici avant un bon bout de temps… Il représente l’être blasé. Celui qui n’attend plus rien. Celui qui ne se laisse plus surprendre  par la nouveauté. Il est comme figé.

 

Questions

 

-Quels sont les ravins que j’essaye de combler, pour faire un pont vers l’autre ?

Est-ce que je m’appuie seulement sur ma petite brouette pour le faire, ou est-ce que je demande l’aide de Dieu ? comment ?

-Duquel de ces trois personnages suis-je le plus proche, et pourquoi ?

Repost 0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 06:00

Il vaut mieux trois mousquetons en fer que trois mousquetaires au fond...

Année C  - Avent 1er Dimanche


1ère Lecture : Jérémie 33,14-16

Psaume 24

2ème Lecture : 1 Thessaloniciens 3,12-4,2

Evangile : Luc 25,21-28, 34-36

 

 

 


Pour aller plus loin

Détails

 

-« Fais-moi connaître ta route ». Ce genre de cri, on le sort quand rien ne va plus et qu’on est perdu. Rarement quand on est au cinéma ou avec des amis…

-Cibar (pour ceux qui ne le savent pas, c’est le prénom du lapin) est dans une fâcheuse posture. La tête en bas, des nœuds dans le corps (d’ailleurs il a deux mains gauches).

-il a un vieux matériel, car aujourd’hui, on fait des sacs un peu mieux, mais sont-ils plus costauds ? Le « vieux matériel », c’est l’Eglise, qui date, mais qui tient toujours. Quelques fois, on a l’impression de la porter comme un fardeau, mais c’est elle qui nous porte. Bref, sans le sac à dos, le lapin serait écrabouillé en bas de la falaise.

 -Cibar perd la nourriture de son sac, mais pas la boisson (la gourde reste accrochée). On peut survivre sans manger, mais pas sans boire. La gourde, c’est la foi, elle est attachée à l’Eglise.

-la pioche, c’est la persévérance. Elle est beaucoup plus difficile à porter qu’un piolet. Elle permet à faire des trous pour enfoncer des crochets et avancer méthodiquement.

 

Questions

-Il n’y a pas de questions. A toi de voir comment ça te parle…

 

 

Repost 0
18 décembre 2006 1 18 /12 /décembre /2006 07:00

4ème Dimanche de l'avent – Année C

 

Première lecture : Michée 5,1-4

Psaume 79

Deuxième lecture : Hébreux 10,5-10 

Evangile: Luc 1,39-45 

Repost 0
11 décembre 2006 1 11 /12 /décembre /2006 07:00

3ème Dimanche de l'avent – Année C

 

Première lecture : Sophonie 3,14-18

Cantique Isaïe 12

Deuxième lecture : Philippiens 4,4-7

Evangile: Luc 3,10-18

 

Repost 0
4 décembre 2006 1 04 /12 /décembre /2006 07:00

2ème Dimanche de l'avent – Année C

 

Première lecture : Baruch 5,1-9

Psaume 125

Deuxième lecture : Philippiens 1,4-6 

Evangile:  Luc 3,1-6

 

Non, Jean-Baptiste, pas le grand canyon !

 

 

Repost 0