Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACCUEIL

2013-Blog-Accueil.gif

2013-BLOG-bandeau-auteur.gif

2013-Blog-dessin-de-la-semaine-lapin.gif

2013-BLOG-QPET.gif

2013-BLOG-BD-marrantes.gif

2013-BLOG-bandeau-13tempsli.gif

2013-BLOG-NBB.gif

2013-BLOG-lapin-bleu-pourqu.gif

2013-BLOG-livre-d-or.gif

2013-BLOG-laisser-un-messag.gif

Rechercher

accueil

Mes cousins...

 

  the blue rabbit icone

 

el conejo azul icone

31 décembre 2012 1 31 /12 /décembre /2012 06:00

C'est l'histoire de l'affro-mage qui sent les choses...

Année C – Epiphanie

 

1ère Lecture : Isaïe 60 ,1-6

Psaume 71

2ème Lecture : Ephésiens 3,2…6

Evangile : Matthieu 2,1-12

 

 

 


Pour aller plus loin

-Détails

 

-Comme toujours, à première vue, c’est marrant, mais il y a plus profond que la première vue…  

-Les mages cherchent l’étoile. Celui qui a sa carte avec un trou dedans l’a trouvée. L’autre doute.

-Mais si on suit le regard du premier, il va beaucoup plus loin que le trou. De son œil droit (qui est à gauche…) il te regarde, et de son œil gauche, il regarde le Ciel.  A toi de conclure…

-L’étoile qu’il cherche a six branches, comme l’étoile de David.

-Sur le dessin, toutes les étoiles ont cinq branches sauf deux. Une qui en a huit et qu’on trouve facilement, et une autre qui en a six et qu’il est difficile de trouver (comme quoi il n’y a pas que les mages qui peinent)

-Si tu veux chercher l’étoile qui a six branches, saute ce paragraphe parce que je vais dire où elle est. On la trouve au-dessus de Dieu, représenté sur le dessin (si si). Il est représenté par le point d’interrogation qui se trouve dans le verset Biblique, tout en haut. Dieu, on ne peut pas se l’imaginer, alors, je l’ai représenté comme ceci.
-Dernier détail; dans le trou de la carte, outre la tête du lapin, il n'y a aucune étoile en arrière-fond, puisque l'étoile mise en valeur ici, c'est le visage illuminé du lapin qui a trouvé.
 

Questions

-Quand tu auras trouvé l’étoile sur le dessin, tu pourras trouver l'étoile dans ta vie.

-Comment se fait-il que le lapin pointe son doigt sur l’étoile qu’il a trouvée alors qu’elle est derrière lui ? Là encore, je laisse la question ouverte pour que tu y répondes par toi-même.

 

Repost 0
28 décembre 2012 5 28 /12 /décembre /2012 22:00

Un kilomètre à prier, ça use, ça use...

Année C  - Noël 1er Dimanche (Sainte Famille)

 

1ère Lecture : 1 Samuel 1,20…28

Psaume 82

2ème Lecture : 1 Jean 3,1…24

Evangile : Luc 2,41-52

  

Pour aller plus loin

 

-Détails

 

-Le lapin essaye de mesurer l’Amour du Père.

-Pour cela, il tient le mètre vertical.

-Mais si le mètre est de 131 km dans les faits

(131 comme la référence Biblique 1 Jean 3,1),

en réalité, on constate que le lapn n’en est qu’à 18 km 590. La mesure n’est pas finie.

-Le début de la mesure (le zéro) est du côté

de Dieu qui est à l’origine de tout.

-La capacité du boîtier a l‘air limitée, vu sa taille, mais, avec Dieu, on a des surprises.

-Le lapin est à l’écoute, avec ses deux oreilles.

L’une est utilisée comme appui de tout ce qui est encore caché, et l’autre est tendue, comme en contrepoids de tout ce qu’on peut entendre de l’amour de Dieu à l’œuvre dans le monde malgré la violence ou l’hostilité de l’homme.

-Le lapin ne se lasse pas de découvrir l’Amour de Dieu et déroule la mesure sans fin.

 

Questions

 

-De quelle manière peut-on VOIR que l’Amour de Dieu est grand.

-La Parole de St Jean nous dit que nous sommes sommes comblés de l’Amour du Père. Qu’est-ce qui nous le prouve ?  



Repost 0
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 06:00

Année C – Nuit de Noël

 

Isaïe 9,1-6      Psaume 95     Tite 2,11-14      Luc 2,1-14

 

 CN0Lapinbleu544C-Ps95_12.jpg

 

Pour aller plus loin

 

Détails

 

-Je rappelle juste qu’il y a un rapport entre l’arbre de Noël et l’arbre de Vie (la Croix du Christ) et que les boules du sapin représentent le fruit de l’Arbre de Vie, les bougies représentent la Lumière du Christ

-Ici, il y a 8 fruits, les 8 béatitudes (voir Mt 5,1 à 12)

-Aucun de ces fruits ne gît à terre, mais tous rebondissent. Ils sont vivants.

-un de ces fruits est planté dans le casque du lapin, on pourrait dire qu’il l’a intégré et ne le quitte plus.

-Ces 8 fruits sont entre la terre et le Ciel. Si nous essayons de les vivre, ils nous portent au Ciel, même sur cette terre.

 

 

Questions

 

-Pour Noël, je pourrais demander au Seigneur de me faire le cadeau d’une de ces Béatitudes. Laquelle ?

                                     

Heureux les pauvres de cœur ; le Royaume des Cieux est à eux.

Heureux les doux ; ils obtiendront la Terre Promise.

Heureux ceux qui pleurent ; ils seront consolés.

Heureux ceux qui ont faim et soif de la justice : ils seront rassasiés.

Heureux les miséricordieux ; ils obtiendront miséricorde.

Heureux les cœurs purs ; ils verront Dieu.

Heureux les artisans de paix ; ils seront appelés Fils de Dieu.

Heureux ceux qui sont persécutés pour la justice ; le Royaume des Cieux est à eux.

Heureux serez-vous si l’on vous insulte, si l’on vous persécute, et si l’on dit faussement toute sorte de mal contre vous à cause de moi. Réjouissez-vous, soyez dans l’allégresse car votre récompense sera grande dans les cieux.

 

 

Repost 0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 06:00


Est-ce que la boîte de vitesses de ta vie est bien complète ?

Année C – Avent 4ème Dimanche


1ère lecture: Michée 5,1-4   
Psaume 79   
2ème lecture: Hébreux 10,5-10   
Evangile: Luc 1,39-45


 

 

Pour aller plus loin

Détails

 

-Ce lapin ira loin… Mais pas forcément là où il faut.

-Chaque seconde l’éloigne un peu plus de Dieu.

-Pour l’instant, il s’est engagé sur un chemin sans issue et le regrette. Il cherche la marche arrière.

-Il a toutes ses sécurités intérieures (même un airbag pour qui sait regarder les détails) mais ça ne change rien au problème, il s’éloigne.

 

Questions

 

-Quand on parle de « conversion » on utilise le terme « se retourner »

-La phrase du Ps 79,19 « Jamais plus nous n’irons loin de Toi » est une promesse que l’on peut faire plusieurs fois dans notre vie entre deux rechutes.

-La suite du verset, c’est « Fais-nous vivre et invoquer Ton Nom » Voilà un moyen de nous convertir ; chercher où est la Vie, et avoir une relation personnelle à Dieu. Dans ce psaume, ce verset est pris comme un refrain, à trois reprises.

-Ai-je le courage de faire marche arrière quand je me suis trompé.

-Ai-je au moins l'honnêteté de le reconnaître ?
-Dans quelles circonstances ai-je fait marche arrière la dernière fois ? Etait-ce difficile ? Qu’est-ce que j’en ai éprouvé par la suite ?

 

(NB: "Faire marche arrière" ne signifie pas "tout effacer et recommencer à zéro".ce qui n'est pas possible. Ce qui est dit est dit, ce qui est fait est fait.

"Faire marche arrière", ici, veut dire "Stopper lorsqu'on fait fausse route, et revenir à une route meilleure", avoir le courage d'évaluer et de "recalculer" sa route, comme le GPS).

Repost 0
14 décembre 2012 5 14 /12 /décembre /2012 12:28

 

Fr. Jean-Baptiste FADY - Communauté de la Croix Glorieuse

12 rue Julien-Bernard Alart - 66000 PERPIGNAN

04 68 54 62 02

 

Un petit tour sur mon blog ? :    

2013-Blog-dessin-de-la-semaine-lapin.gif

 

 

 

Le site de notre communauté : 

 logo_web.jpg

Le site de notre communauté de paroisses :

Saint martin Perpignan

Repost 0
Published by Coolus
commenter cet article
10 décembre 2012 1 10 /12 /décembre /2012 06:00

No problem, j'assure !

Année C – Avent 3ème Dimanche


Sophonie 3,14-18    Cantique Isaïe 12    Philippiens 4,4-7   Luc 3,10-18

 

 

 

Pour aller plus loin

Détails

 

-Ce lapin est stressé (je ne t’apprends rien…) des oreilles aux pieds. Tous ce qu’il pense dans son cerveau crispe tout son corps.

-Ce qui le rend inquiet, ce sont des choses secondaires. Le plus important pour un être humain, c’est de se nourrir, se vêtir et se loger. Il y a bien sûr aussi la dimension d’aimer et d’être aimé… Là, il se demande s’il va rater le train (c’est un train Paris - New-York, donc pas très concret…). Il se demande s’il n’a pas laissé son fer et son gaz allumés, son robinet ouvert. Il anticipe aussi son rendez-vous chez le dentiste en ayant mal par avance.

-il y a 12 points d’interrogation, 12 étant un chiffre symbolique de plénitude, dans la Bible. Traduction, le lapin est total-stressé.

 

Questions

-Combien de fois m’arrive t-il de stresser pour des choses qui, finalement, n’arriveront jamais ?

-Il y a une suite à ce verset, qui vient l’éclairer : « n’entretenez aucun souci mais en tout besoin, recourez à l’oraison et à la prière, pénétrées d’action de grâces, pour présenter vos requêtes à Dieu »

-Chez moi, qu’est-ce qui me stresse ou me soucie de manière disproportionnée ?

-Est-ce que je m’en rends compte ou faut-il que ce soit quelqu’un d’autre qui me le fasse remarquer ? Est-ce que ce souci prend le dessus sur tout le reste de ma vie ?        

-Est-ce que je présente mon souci à Dieu ou est-ce que je ne le lâche pas (le souci, pas Dieu) ?

Repost 0
8 décembre 2012 6 08 /12 /décembre /2012 08:00

Année C – Immaculée Conception

 

1ère Lecture: Genèse 3, 9-15.20

 Psaume 97

 2ème lecture: Ephésiens 1, 3-6.11-12

Evangile : Luc 1, 26-38

 

 Lapinbleu711C-Gn3_9.jpg

Pour aller plus loin

Détails

 

-Ce verset Biblique est tiré de l’histoire où Adam et Eve mangent le fruit, ce qui les conduit à se méfier de Dieu, à avoir peur de Lui. Ils se découvrent nus et se cachent du regard de Dieu.

-Sur ce dessin, le lapin bleu, c’est Adam. La verdure, en-haut, c’est le jardin de Dieu. Il n’y a pas de barrière au jardin. Dieu donne la liberté absolue à sa créature. Par contre, la liberté de l’homme peut le conduire dans des lieux où situations dangereuses. Le loup, c’est cela qu’il représente.

-Le lapin est suspendu à une branche (c’est la croix de Jésus qui sauve de la mort). Si on regarde le bout de la branche, elle est rose et double (fourchue), comme la langue du serpent trompeur. Tant que le lapin est tourné vers elle, comme hypnotisé par elle, il continue à s’endurcir. Là, clairement, il refuse l’aide de Dieu. Il nie qu’il est en difficulté, il « maîtrise » la situation, dit-il. Il maîtrise le présent, sans assumer son passé (ce qu’il a fait) ni les conséquences de son acte sur son futur.

-Dieu tend la main vers sa créature. Si on regarde la « hauteur » de la main, on en déduit que Dieu « se penche », s’abaisse, pour venir en aide.  

 

Questions

 

-Ce lapin est dans la « toute-puissance », il n’a besoin de personne. Aujourd’hui, nous fêtons l’Immaculée Conception de Marie, c'est-à-dire que depuis le moment de sa conception, elle n’a jamais péché, ni en pensée, ni en parole, ni par action. Jamais. Elle a été préservée par Dieu, en vue de donner naissance à Jésus.

Marie est l’écrin du Dieu fait homme. Elle a été sauvée par Jésus par anticipation.

-Et moi, à quelle occasion est-ce que je m’endurcis ? Ai-je pensé demander à Marie son aide pour que, comme elle, je fasse confiance à Dieu qui ne m’ « espionne pas », mais me tend la main ?

Repost 0
3 décembre 2012 1 03 /12 /décembre /2012 06:00

Saint Jean-Baptiste au far-west ?

Année C – Avent 2ème Dimanche

Baruch 5,1-9   Psaume 125   Philippiens 1,4-6, 8-11   Luc 3,1-6


 

 

Pour aller plus loin

-Détails

 

(On met le côté rigolo de la scène pour entrer plus à fond dans le message).

-Le lapin bleu en pagne, c’est Jean le Baptiste qui proclame la venue proche du Messie.

-Le ravin est comblé, il empêche ainsi la violence (symbolisée par l’ « attaque de la diligence »). Mais du coup, cette violence se déplace, puisque le lap-indien en veut à quelqu’un d’autre.

-Le ravin est comblé par du sable du désert. La couleur serait proche du tapis rouge qui annonce la venue d’une personnalité (Jésus)

-Regarde bien le contenu de la brouette et la couleur du ravin comblé. Ce n’est pas le lapin qui a comblé le fossé, mais Dieu. Le lapin a ajouté sa petite part (le jaune dans la brouette et le même jaune sous forme de petite pierre derrière l’oreille de Jean-Baptiste).  

-le deuxième lap-indien attend, avec son bâton, prêt à faire tomber son rocher. Il est un peu perdu, parce que la diligence ne passera plus par ici avant un bon bout de temps… Il représente l’être blasé. Celui qui n’attend plus rien. Celui qui ne se laisse plus surprendre  par la nouveauté. Il est comme figé.

 

Questions

 

-Quels sont les ravins que j’essaye de combler, pour faire un pont vers l’autre ?

Est-ce que je m’appuie seulement sur ma petite brouette pour le faire, ou est-ce que je demande l’aide de Dieu ? comment ?

-Duquel de ces trois personnages suis-je le plus proche, et pourquoi ?

Repost 0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 06:00

Il vaut mieux trois mousquetons en fer que trois mousquetaires au fond...

Année C  - Avent 1er Dimanche


1ère Lecture : Jérémie 33,14-16

Psaume 24

2ème Lecture : 1 Thessaloniciens 3,12-4,2

Evangile : Luc 25,21-28, 34-36

 

 

 


Pour aller plus loin

Détails

 

-« Fais-moi connaître ta route ». Ce genre de cri, on le sort quand rien ne va plus et qu’on est perdu. Rarement quand on est au cinéma ou avec des amis…

-Cibar (pour ceux qui ne le savent pas, c’est le prénom du lapin) est dans une fâcheuse posture. La tête en bas, des nœuds dans le corps (d’ailleurs il a deux mains gauches).

-il a un vieux matériel, car aujourd’hui, on fait des sacs un peu mieux, mais sont-ils plus costauds ? Le « vieux matériel », c’est l’Eglise, qui date, mais qui tient toujours. Quelques fois, on a l’impression de la porter comme un fardeau, mais c’est elle qui nous porte. Bref, sans le sac à dos, le lapin serait écrabouillé en bas de la falaise.

 -Cibar perd la nourriture de son sac, mais pas la boisson (la gourde reste accrochée). On peut survivre sans manger, mais pas sans boire. La gourde, c’est la foi, elle est attachée à l’Eglise.

-la pioche, c’est la persévérance. Elle est beaucoup plus difficile à porter qu’un piolet. Elle permet à faire des trous pour enfoncer des crochets et avancer méthodiquement.

 

Questions

-Il n’y a pas de questions. A toi de voir comment ça te parle…

 

 

Repost 0
19 novembre 2012 1 19 /11 /novembre /2012 06:00

Qui a besoin de l'assis circulaire ?

34ème Dimanche du temps ordinaire –
Année B

 


Le Christ Roi de l'Univers

 

 

 

Première lecture : Daniel 7,13-14

Psaume 92

Deuxième lecture : Apocalypse 1,5-8

Evangile : Jean 18,33-37

 

 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Ce lapin, au premier plan, c’est le Christ-Roi (je te rassure, en vrai, Il ne sera pas comme ça…)

-Il découpe sa couronne pour nous faire participer à sa Royauté.

-Les lapins arrivent de droite et vont vers la gauche, où ils commencent à se confondre avec l’horizon, tandis que le Christ est assis, il est sur la terre, et seules ses oreilles sont dans le Ciel. En étant à l’écoute de son Père qui aux Cieux, il se fait petit et se met au niveau des hommes pour les élever à la condition divine (c'est-à-dire immortelle, et sanctifiée)

-Jésus n’a jamais rien gardé pour lui. Il donne tout ; la naissance, la croissance, la vie, le mouvement, l’être… De même il veut nous faire participer à sa Royauté, à sa Sainteté.

 

-Questions

 

-Par mon baptême, je suis prêtre, prophète et roi. Qu’est-ce que ça veut dire ; « je suis roi » ? Comment est-ce que Dieu me demande de régner ?

 

Repost 0