Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACCUEIL

2013-Blog-Accueil.gif

2013-BLOG-bandeau-auteur.gif

2013-Blog-dessin-de-la-semaine-lapin.gif

2013-BLOG-QPET.gif

2013-BLOG-BD-marrantes.gif

2013-BLOG-bandeau-13tempsli.gif

2013-BLOG-NBB.gif

2013-BLOG-lapin-bleu-pourqu.gif

2013-BLOG-livre-d-or.gif

2013-BLOG-laisser-un-messag.gif

Rechercher

accueil

Mes cousins...

 

  the blue rabbit icone

 

el conejo azul icone

19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 06:00

T'as pas 0.758 euro ?
 (on ne peut plus dire, t'as pas cymbales)


30ème Dimanche du temps ordinaire –
Année B

 

 


Première lecture : Jérémie 31,7-9

Psaume 125

Deuxième lecture : Hébreux 5,1-6 

Evangile : Marc 10,46-52

 

 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Le lapin qui fait résonner sa louange est derrière (Dans un orchestre, les percussions sont au dernier rang)

-Les cymbales sont rouge, et le DZIM aussi.

-Le trompettiste, bien qu’étant sur la marche inférieure, se trouve maintenant « plus haut » que celui qui joue de la cymbale. La louange de l’autre l’a réveillé.

-Le lapin bleu se trouve à son poste de louange qu’il tient fidèlement. A voir sa tête, il s’y applique.

-C’est son instrument qui « parle », sa bouche est fermée.

 

-Questions

 

Dans la parole de ce dessin, il y a deux choses : la louange (le verbe utilisé pour la louange, c’est « louer ») qui résonne, et l’intercession « Sauve ton peuple » (qui était le cri du peuple adressé à Jésus le jour des rameaux)

Ne pas confondre la louange (où on remercie Dieu pour ce qu’il EST) et l’action de grâces (où on le remercie d'avantage pour ce qu’il FAIT) C’est plus facile de lui rendre grâce que de le louer. Et pourtant, l’être humain est créé pour louer Dieu.

-Est-ce que je tiens mon rôle de chrétien dans la louange et l’intercession ?

-De quelle manière ?

Repost 0
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 06:00

Qu'est-ce que je vous sers ?
un set de table ?


29ème Dimanche du temps ordinaire –
Année B


Première lecture : Isaïe 53,10-11

Psaume 32

Deuxième lecture : Hébreux 4,14-16 

Evangile : Marc 10,35-45

 


Pour aller plus loin

 

Détails

 

-Imagine quelqu’un de très brillant, qui a tous les diplômes dans tous les domaines. Quelqu’un qui sache tout, et qui sache tout faire. Cette personne ne marque rien sur son CV, et quand elle est embauchée dans une entreprise (déjà, il faut qu'elle y arrive...), elle prend le balai pour nettoyer le sous-sol.

On peut l’interpréter en se disant "C'est du gâchis ; on n’exploite pas les qualités de cette personne !"

Mais la logique des hommes n’est pas celle de Dieu.

Cette personne très brillante, c’est Jésus. Il est tellement brillant qu'il est La Lumière du monde, d'ailleurs... En venant dans le monde (Lui, par qui le monde est créé, tout de même !...) il se met à la dernière place.

Serait-il timide, introverti ? Non, il est Dieu, et Dieu ne fait pas de bruit. Il apprivoise les hommes en se cachant parmi eux.

 

Questions


-Et moi, Comment est-ce que je me situe ? Qu'est-ce qui me parle dans ce que jeviens de lire ?

-De tous les diplômes, talents, dons que j'ai reçus, lesquels est-ce que je mets au service de Dieu et de l'humanité ?

-Comment est-ce que je peux servir, en étant à ma place, dans la vie de tous les jours ?

Repost 0
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 06:00

Comment enlever un noeud-pape ?

28ème Dimanche du temps ordinaire –
Année B


Première lecture : Sagesse 7,7-11

Psaume 89

Deuxième lecture :Hébreux 4,12-13

Evangile : Marc 10,17-30

 



 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Ce lapin est d’une patience infinie. Il est paisible. Il sait qu’il arrivera à défaire les nœuds, tout est une question de temps.

 -Si on regarde sa main droite, on y voit une certaine agilité.

-Il travaille de tout son être (mains, pieds, oreilles)

 

-Questions

 

-Si à Dieu tout est possible, ça ne veut pas dire non plus qu’il va me donner n’importe quoi. Quelques fois, on a des demandes très précises dans nos prières, et malgré notre foi, Dieu ne nous donne pas ce que nous avons demandé. Dans ce cas, comment est-ce que je réagis ?

-Si Dieu ne me donne pas ma Ferrari ou mon château dans la Loire, est-ce que je me demande pourquoi, ou bien est-ce que je conclus « Dieu ne m’écoute pas »,

-Je demande ce que je veux, et Dieu me donne ce qu’il me faut (en sachant que mon bien n’est pas immédiat, mais mon bien, c’est la Vie Eternelle.) Ce qu’il me donne, c’est pour me préparer à cette Vie.

-Sachant cela, est-ce que ça m’empêche de demander quand-même l’impossible à Dieu ?

 

 

Repost 0
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 06:00

Les Ecrits s'envolent, les Paroles restent

 

 28ème Dimanche du temps ordinaire – Année B


Première lecture : Sagesse 7,7-11

Psaume 89

Deuxième lecture :Hébreux 4,12-13

Evangile : Marc 10,17-30

 

Lapinbleu697C-Hb4_12.jpg

 Pour aller plus loin

 

Détails :

 

La Parole de Dieu est vivante, On le perçoit à travers plusieurs détails :

-1. Les lettres « V I V A N T E » sont pleines de couleurs chaudes et variées.

-2. La Bible a des pages jaunies à l’intérieur, et une couverture moderne couleur feu, avec une croix design, lumineuse. Ca signifie que ces pages, si anciennes soient-elles, sont toujours d’actualité.

-3. La Bible bondit. J’avais pensé la dessiner en train de voler, mais quand elle touche le sol, elle donne plus une impression d’être à notre portée, terre à terre.

-4. La Bible parle. Jésus est la Parole créatrice. Chacune de ses paroles a du sens. Jésus se réjouit d’aller vers ceux qui ne le connaissent pas.   

Le lapin bleu qui court après la Parole, c’est celui qui veut la maîtriser, la dompter, la dresser  (« aux pieds »). Mais la Parole de Dieu n’est pas enchaînée, elle lui échappe. Personne n’a le monopole de la parole de Dieu, personne n’en a L’interprétation unique. 

 

Questions

 

-Ai-je fait l’expérience que la Parole de Dieu est vivante, concrète ?

-Quand est-ce que la Parole m’a touché le cœur en profondeur ?

-Quand est-ce qu’elle a mis ma vie en mouvement, qu’elle m’a donné une orientation, un nouveau départ ?

 

Repost 0
28 septembre 2015 1 28 /09 /septembre /2015 06:00

Dieu aime t'il les oreillers ?

27ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B

 

1ère Lecture : Genèse 2,18-24

Psaume 127

2ème Lecture : Hébreux 2,9-11

Evangile : Marc 10,2-16

 

Pour aller plus loin

 

Détails :

 

-Ce lapin a quand-même un peu la pétoche pour deux raisons :

-Il a peur de se faire mal en tombant, donc n’a pas trop confiance en Dieu…

-il se met un édredon devant lui, comme pour se protéger de Dieu.

Le mettre derrière lui aurait été plus judicieux.

 

-Questions

 

-La torpeur, « le sommeil mystérieux », dans le livre de la Genèse est utilisée par Dieu quand il fait quelque chose de très important, comme s’il plongeait l’homme dans un état second pour qu’il puisse le supporter. Il y a un autre passage où Abraham est plongé dans cette torpeur (Gn 15,12) au moment où Dieu s’engage par alliance envers lui quand Dieu passe entre les animaux partagés (Pourquoi on partageait les animaux en deux et on passait au milieu quand on faisait une alliance avec quelqu'un ? C'était un signe de la parole donnée, et que c'était définitif. Si je rompais l'Alliance, si je reprenais ma parole, qu'il m'arrive la même chose que ces animaux). Pour résumer la suite, c’est l’homme qui a rompu l’Alliance avec Dieu, et c’est Dieu (Jésus) qui s’est sacrifié à la place de l’homme)

-Ai-je confiance en l’intervention de Dieu pour me guérir, me sauver ? Ou est-ce que je préfère me guérir et me sauver tout(e) seul(e) ?

-Suivant la réponse, comment est-ce que je vis ceci chaque jour ? 

Repost 0
20 septembre 2015 7 20 /09 /septembre /2015 06:00

Ca ne sert à rien d'avoir une voiture de sport, si...

26ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B

 

1ère Lecture : Nombres 11,25-29

Psaume 18

2ème Lecture : Jacques 5,1-6

Evangile : Marc 9,38-43, 45, 47-49


 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Un lapin gris fier de son portefeuille, puisqu’il n’a pas construit cette voiture, il l’a « juste » acquise.

-L’autre lapin n’a qu’un outil en main, mais sans cet outil, la voiture est bonne à stationner dans le garage.

-Les spécialistes reconnaîtront un jeu de mots dans la marque de la Lamborghini, puisqu’il existe une Lamborghini « diablo ». Celle-ci est une Divino…

-Je me suis amusé à mettre un interrupteur marche/arrêt sous la porte, près de la roue arrière, pour manifester la fragilité d’un objet. Quelques fois, il faut trois fois rien pour faire une panne.

 

-Questions

 

-La richesse et l’or ne sont un mal que lorsqu’ils ne sont pas partagés.

-Ils sont pourris quand ils nous éloignent de Dieu, quand ils nous font croire qu’ayant de l’argent, on ne risque plus rien (du coup, ça devient le but n°1)

-L’argent sauve t-il ? De qui ? De quoi ? Jusqu’à quel point ?

-Quelles sont mes richesses matérielles ? Sont-elles « rouillées », ou partagées ?

Repost 0
14 septembre 2015 1 14 /09 /septembre /2015 06:00


Un plafond à ne pas dépasser !


25ème Dimanche du temps ordinaire –
Année B

 


Première lecture : Sagesse 2,12,17-20

Psaume 53

Deuxième lecture : Jacques 3,16-4,3

Evangile : Marc 9,30-37

 




Pour aller plus loin

Détails :

 

-Le lapin gris éprouve le bleu. Il fait semblant de regarder ailleurs en détournant la tête, mais son regard observe les réactions du lapin bleu.

-Il tâte du doigt gauche le marteau, pour être sûr de sa dureté.

-Il siffle deux notes à la fois –ce qui est impossible, essaye !-

Ca veut dire qu'il est double (entre son attitude innocente, et son action qui l’est moins.

-L’autre lapin, le bleu, celui qui bat le record du monde de saut en hauteur, ne dit pas un mot. Son silence fait moins de bruit que les deux notes du siffleur. (Attention, n'allez pas croire que je veux dire qu'il faut toujours souffrir en silence et dire amen à tout. Je mets le projecteur sur un autre point, c'est tout)

 

-Questions

 

-Cette parole de la Bible est la pensée du méchant qui veut éprouver le juste pour voir si Dieu l’assistera.

-M’est-il arrivé d’être éprouvé, provoqué par des gens qui voulaient voir ma réaction de chrétien(ne) en me poussant à bout ?

-Comment est-ce que je réagis à la violence qui m’est faite ? Quelles sont les limites à ne pas dépasser avec moi ? Est-ce que je demande à Dieu de m’assister dans ces moments ou bien est-ce ma nature qui prend le dessus ?

-Ma réaction est-elle un témoignage pour l'autre ? Dans quel cas cela a t-il réussi ?

 

PS. On notera que le lapin bleu accède plus vite au ciel, de cette façon-là...

:)

Repost 0
8 septembre 2015 2 08 /09 /septembre /2015 06:00

Touchons du bois

24ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B

 

1ère Lecture : Isaïe 50,5-9

Psaume 114

2ème Lecture Jacques 2,14-18 :

Evangile : Marc 8,27-35


 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Ce lapin a une croix téléguidée, sur une voiture de course (pratique à porter).

-La croix n’est pas derrière lui, mais devant. Il veut la montrer. Il veut qu’on la voie.

-En plus, il l’évalue en y mettant un chiffre (le 1) ce qui signifie « je suis le meilleur, ma croix est la plus lourde, nananèèère ! »

-Mais il n’est pas dupe de son petit manège, parce qu’à la tête qu’il fait, une fois démasqué, il se sent coupable.

 

-Questions

 

-Prendre sa croix, ce n’est pas la choisir. C’est d'abord accepter celle qu’on a. (accepter tel défaut, telle situation de vieillesse, dépendance des autres, situation familiale, maritale, célibat non choisi, chômage, handicap, échec…)

-Une croix choisie sur mesure, ce n’est pas une croix. On a plein d'idées pour se rajouter des croix, de l'ascèse, des efforts, là où on peut maîtriser la chose. Une croix, ce n'est pas de la maîtrise.  

-Est-ce que je choisis mes petites croix en faisant tout pour oublier celle que je devrais porter ?

-Est-ce que j’attends un rappel à l’ordre du Seigneur pour marcher à sa suite, ou est-ce que je bidouille mon petit confort personnel tant que personne ne me dit rien ?

Repost 0
1 septembre 2015 2 01 /09 /septembre /2015 06:00

Vigilance orange, ça vient de la couleur du sable du désert ?

 

23ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B

 

1ère Lecture : Isaïe 35,4-7

Psaume 145

2ème Lecture : Jacques 2,1-5

Evangile : Marc 7,31-37

 

 

 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Un peu surpris, ce lapin… surpris de la promesse de Dieu qui paraît être de la science-fiction…

-L'horizon est plat; il est, tranquille, dans le désert, sur son chameau. Il n’y a pas de relief dans sa vie. 

-Soudain, le pays torride se change en lac (j’en connais un qui va surfer en chameau !)

-Et voici cocotte qui galope pour échapper à l’eau, parce que cocotte est un chameau qui a donc fait ses réserves dans sa bosse. Pas besoin d’eau

-Et évidemment, le lapin doit trouver un coupable à cet imprévu. Le premier qui lui vient : la météo…

 

-Questions

 

-Jésus est la source. Source de vie, source du don, source de l’amour, source de la liberté.

Quand je cherche ma source ailleurs, forcément, j’éprouve un grand vide après un moment intense de vie, d’amour, de don, de liberté, puisque hors de Dieu, ça ne dure qu’un instant.

-Et je vais même fuir Dieu, en pensant que c’est lui qui m’empêche de vivre, d’aimer, de donner, d’être libre. Dieu serait-il sadique en brimant l’homme ?

Si c’est ce que je pense, alors le Dieu que je m’imagine n’est pas le vrai Dieu.

 

Comme complément Biblique, cette lecture d'Isaïe prophétise le retour d'Israël dans sa terre, alors qu'il est en exil depuis 50 ans à Babylone. Et pour revenir chez lui, il doit traverser le désert d'Arabie. C'est non seulement le but du voyage qui est une joie, mais encore le voyage lui-même, où ce désert va refleurir. Combien de fois nous usons-nous en vue d'un but (comme par erxemple accumuler de l'argent pour partir loin en vacances), A force de ne voir que le but, on en oublie le chemin pour y arriver. La rencontre de Dieu ne se fait pas seulement à la fin de notre vie, mais tout au long. C'est le temps qu'il faut pour apprendre à le connaître.

Repost 0
31 août 2015 1 31 /08 /août /2015 06:00

23ème Dimanche du temps ordinaire – Année B

 

 

Première lecture : Isaïe 35,4-7

Psaume 145

Deuxième lecture : Jacques 2,1-5

Evangile : Marc 7,31-37

 

 

 

 

Repost 0