Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACCUEIL

2013-Blog-Accueil.gif

2013-BLOG-bandeau-auteur.gif

2013-Blog-dessin-de-la-semaine-lapin.gif

2013-BLOG-QPET.gif

2013-BLOG-BD-marrantes.gif

2013-BLOG-bandeau-13tempsli.gif

2013-BLOG-NBB.gif

2013-BLOG-lapin-bleu-pourqu.gif

2013-BLOG-livre-d-or.gif

2013-BLOG-laisser-un-messag.gif

Rechercher

accueil

Mes cousins...

 

  the blue rabbit icone

 

el conejo azul icone

12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 06:00

Couché, nounours !

33ème Dimanche du temps ordinaire –
Année B 

 

 

Première lecture : Daniel 12,1-3

Psaume 15

Deuxième lecture : Hébreux 10,11-14. 18

Evangile : Marc 13,24-32

 

 

 

 

 

 


Pour aller plus loin

Détails :

 

-Quelques détails bizarres ; l’ours est blanc, donc il vient de sa banquise

-Normalement, un ours, ça peut grimper aux arbres. Celui-ci en est empêché.

-Il gratte le tronc jusqu’à ce qu’il ait la forme d’un trognon de pomme.

-Le lapin n’a pas l’air si traumatisé que ça. Il est juste bon pour passer une nuit blanche.

-L’arbre représente le Christ. Celui qui sauve. Celui qui se fait écorcher pour me sauver moi.

-L’ours blanc, c’est l’ennemi. Mais il n’arrive pas à atteindre sa proie, et il n’y arrivera pas.

 

-Questions

 

-Ces lectures des 33 et 34ème dimanches du temps ordinaire peuvent faire peur. On parle de catastrophes. Par contre, bien des personnes entretiennent cette peur de la « fin du monde ». Quelques fois même, on nous dit un jour précis où ça arrivera… Jésus, lui, nous dit que « nul ne connaît le jour ni l’heure » alors il est inutile de phosphorer sur ce sujet.

La question, c’est

-Suis-je prêt(e) ?  

-Est-ce que les catastrophes me font peur ?

-Est-ce qu’elles me font douter de la présence de Dieu ?

 

Repost 0
5 novembre 2012 1 05 /11 /novembre /2012 06:00

Vieille branche,
Salut !

32ème Dimanche du temps ordinaire –
Année B

 
Première lecture : 1 Rois 17,10-16

Psaume 145

Deuxième lecture : Hébreux 9,24-28

Evangile : Marc 12,38-44

 


 

Pour aller plus loin.

 

Détails :

 

-Visiblement, ce lapin a quelques ennuis…

-La branche, c’est la vie, qui un jour se fissure et se brise. Où en serais-je de ma relation à Dieu ce jour-là ?

-Il n’y a personne pour aider. Ce lapin est seul face à Dieu.

-sous le lapin, il n’y a rien que la nature, de l’autre côté, il y a la richesse, la propriété, tout ce qu’on peut amasser durant la vie et qui ne sert plus à ce moment-là.

-Les trois vaches ne peuvent rien faire, seulement constater…

 

« Le sort des hommes est de mourir une seule fois, puis de comparaître pour le jugement, ainsi, le Christ, après s’être offert une seule fois pour enlever les péchés de la multitude, apparaîtra une seconde fois non plus à cause du péché, mais pour le salut de ceux qui l’attendent » (Hébreux 9,28)

 

-Questions

 

-Et moi, en qui, en quoi je mets mon assurance ?

-Ma branche, c’est qui, c’est quoi ?

 

Repost 0
29 octobre 2012 1 29 /10 /octobre /2012 06:00


-Miroir, mon beau miroir, que dis-tu de moi ?
-T'es toi !

31
ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B

 

1ère Lecture : Deutéronome 6,2-6   
Psaume 118   
2ème Lecture : Hébreux 7,23-28   
Evangile : Marc 12,28-34

 

 



 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Surprise ! Un miroir qui répond ! Ce lapin est tranquillement en train de se pomponner (noter la quantité de produits de beauté au dessus de la serviette) et son reflet lui demande d’aimer son prochain comme lui-même.

-Le peigne du lapin est tourné vers lui-même, tandis que le peigne du reflet est tourné vers l’autre.

-Le lapin est sur un tabouret pour se regarder ; pour pouvoir aimer l’autre comme soi, il faut déjà avoir fait un certain « travail » sur soi, pour pouvoir s’élever et se regarder comme à l’image de Dieu

 

-Questions

 

-Aimer l’autre comme soi-même, est-ce de l’égoïsme ? de l’orgueil ? Qu’est-ce que Jésus veut dire à travers cette phrase ?

-Est-ce que je peux aimer l’autre comme moi-même si je ne m’aime pas moi-même ?

-« Aimer Dieu de tout son cœur et aimer le prochain comme soi-même » pourquoi Jésus lie t’il ces deux commandements ?

-Puis-je aimer Dieu sans aimer mon prochain ?

-Puis-je aimer Dieu sans m’aimer moi-même ?

 

Là, tu as de quoi méditer pour 5 ans… (au moins !)

Repost 0
15 août 2012 3 15 /08 /août /2012 06:00

Année B  - Assomption

 

Apocalypse 11,19…12,10

 Psaume 45

 1 Corinthiens 15,20-27

 Lc 1,39-56

 

Lapinbleu679C-Ap12_4.jpg

 

Pour aller plus loin

 

Détails :

 

-Le dragon, c’est le diable. Le lapin, c’est le Christ qui vient de naître (on le reconnaît à son auréole dans laquelle on voit la croix)

-Le Christ « mènera les nations avec un sceptre de fer » ; sur le dessin, c’est son hochet, en forme de croix de fer, avec lequel il terrasse le dragon en lui en mettant « plein la vue ».

-Il le tient par la corne (dans la Bible, la corne est symbole de puissance), ça veut dire qu’il le maîtrise.

-Le dragon a beau être plus grand, plus impressionnant, c’est le Christ qui est vainqueur.

 

-Questions

  

-Aujourd’hui, nous fêtons l’Assomption de Marie qui « est élevée corps et âme dans la gloire de Dieu ». C’est cela l’ « Assomption ».

-A travers cette fête, c’est toute la Résurrection de la chair qui est mise en valeur, puisque nous sommes appelés à ressusciter comme elle, avec notre corps et notre âme.

Voici quelques passages du YOU CAT sur le sujet. Méditons l’un de ces points.

 

N°153 Pourquoi croyons-nous en la Résurrection de la « chair » ?

Dieu ne sauve pas que l’esprit de l’homme, il sauve la personne toute entière (avec son corps et son âme). Nous serons transformés et nous sentirons cependant dans « notre élément »

 

N°154 Que devenons-nous quand nous mourons ?

A la mort, le corps et l’âme sont séparés. Le corps se décompose tandis que l’âme va à la rencontre de Dieu et attend qu’elle soit au dernier jour de nouveau réunie au corps ressuscité. Quand nous voyons un oignon de tulipe, nous ne pouvons pas savoir quelle fleur magnifique il va développer.

 

N°155 Si nous croyons en lui, comment le Christ nous aidera t-il lors de notre mort ?

Il vient à notre rencontre et nous conduit à la vie éternelle.

« Ce n’est pas la mort qui viendra me chercher, c’est le Bon Dieu » (Sainte Thérèse de l’ Enfant Jésus)

En contemplant les souffrances et la mort de Jésus, le passage de la mort peut être plus facile.

Dire « oui », comme Jésus au mont des oliviers est appelé « offrande spirituelle ».

Celui qui meurt ne tombe pas dans le néant, mais rentre à la maison.

 

 

Repost 0
9 juillet 2012 1 09 /07 /juillet /2012 06:00

15ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année B

 

1ère Lecture : Amos 7,12.15

Psaume 84

2ème Lecture : Ephésiens 1,3-14

Evangile : Marc 6,7-13

 

 

 


Pour aller plus loin

Détails :

 

-Un lapin obéissant… mais il n’est pas dupe.

-Il regarde en arrière, et n’est pas digne du Royaume des cieux.

-Dans son fatras, il y a beaucoup de choses inutiles s’il n’y a pas d’électricité là où il va.

-Il pense plutôt à son bien être (coussin, nounours, casseroles, frigo, lampe de chevet et livres, raquette) et aussi au paraître (costume impeccable, bien repassé)

 -Au milieu, un poisson rouge, seule vie au milieu de tout ça. C’est l’image du chrétien. Pour le coup, ce poisson rouge ne se contente que d’eau et de rien d’autre.

-Maintenant, imagine la case suivante ! Si tu tires une lourde charrette et que tu descends une pente ? C’est la charrette qui va te pousser

-Et la case suivante ? tu vas aller tout droit et rater le virage qui mène au village. Dommage, tu vas manquer ta mission.

 

-Questions

 

-A toi de tirer la conclusion de cette histoire dans ta vie de tous les jours…

Repost 0
21 juin 2012 4 21 /06 /juin /2012 06:00

Solennité de Saint Jean-Baptiste – Année B

 

Isaïe 49,1-6 

 Psaume 138 

 Actes 13,22-26

 Lc 1,57…80

 C-Solennité St JBLapinbleu401C-Lc1 80

 

Pour aller plus loin

 

Détails :

 

-Dans le coin du bac à sable, au fond à droite, il y a la représentation des grottes de Qumrân où le prophète a sans doute vécu.

-A gauche, c’est Zacharie, le père du prophète Jean-Baptiste. De son doigt, il désigne le Ciel, comme s’il le prenait à témoin.

-A droite, dans son bac à sable, c’est le « petit » Jean-Baptiste, vêtu d’un pagne en poils de chameau. Il est en train de verser de l’eau sur un personnage en sable, qui représente le Christ.GRUNEWALD-CRUCIFIXION-COLMAR

-Il est plus grand de taille que son petit personnage en sable, mais il est à genoux devant lui (pour faire référence à une autre parole de St Jean Baptiste : « il faut qu’Il grandisse et que je diminue »

-L’eau qui coule de la coquille est en forme de colombe, comme l’Esprit qui repose sur le Christ.

 

-Le doigt de la main gauche de St Jean-Baptiste désigne le personnage comme l’ « Agneau de Dieu ». Il a la même position que sur le retable d’Issenheim, de Matthias Grünewald. (Pour ceux qui veulent approfondir, l’explication est ici.) 

 

 

-Questions

 

-Et moi, mon doigt, désigne t-il le Ciel ? Désigne t-il le Christ ? Désigne t-il le mal ?

-Quelle est la direction que je voudrais montrer ? Me prend t-on au sérieux ? Est-ce que ça m’affecte 

Repost 0
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 06:00

Les idées fusent. Les lapins aussi !

Année B  -Temps Pascal 7ème Dimanche

 

1ère Lecture : Actes des apôtres 1,15-17. 20-26    

Psaume 102   

2ème Lecture : 1 Jean 4,11-16   

Evangile : Jean 17,11-19

 

 

 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Ici, le lapin représente Dieu.

-La fusée part du bon côté de la terre pour le rencontrer… mais dès le départ, elle dévie, et finalement, passe à côté.

-La fusée est rouge, bien visible. C’est l’ Homme qui veut être vu, plus que de voir lui-même.

-« L’ Homme est à l’Image de Dieu ». Ici, la fusée est à l’image de l’Homme puisqu’elle est fabriquée sous forme de lapin.

 

-Questions

  

-Que veut dire pour moi « Etre à l’image de Dieu » ?

-Est-ce que je cherche plus à fabriquer le monde à mon image (mes convictions), à y laisser MES traces ?

-Ou est-ce que je cherche à rencontrer l’Homme qui est à l’Image de Dieu ?

-Quand on construit une fusée, on calcule tout. On sait où elle va partir et on fait tout en fonction de sa mission.

-Si ma vie spirituelle est une fusée, quelle est la mission que je lui donne ? Quels sont les moyens que je prends pour atteindre cette mission ? Si cette mission est bonne en elle-même, me rapproche t-elle de Dieu ? Sinon, il y a peut-être des calculs à revoir ?

Repost 0
7 mai 2012 1 07 /05 /mai /2012 06:00

Salut les amis, à pluche !!!

6ème Dimanche de Pâques
– Année B

 


Première lecture : Actes des apôtres 10,25-26, 34-35, 44-48 

Psaume 97

Deuxième lecture : 1 Jean 4,7-10

Evangile : Jean 15,9-17

 

 

 

 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Ce lapin porte toutes sortes de fruits, il est gâté (il vaut mieux que ce soit le lapin plutôt que le fruit, qui soit gâté), il en a énormément.

-Le fruit, ce sont les dons qui lui viennent de Dieu, si minimes soient-ils.

-Il s’applique à n’en perdre aucun.

-Mais une méchante peau de banane le guette…

 

-Questions

 

-Quel est le fruit que j’ai porté la semaine passée, dans l’Eglise de Dieu ?

-Est-ce que je le considère comme résultant de moi seul(e) ? Ou de l’aide de Dieu ?

-Est-ce que je prie avant de faire quoi que ce soit, pour le confier à Dieu ?

-Est-ce que je le remercie quand ça a « fonctionné » ?

-Si ça n’a pas « fonctionné » (d’après ma vue à moi), Suis-je déçu(e) ? Pourquoi ?

La peau de banane peut provenir d’un fruit que JE porte. En voulant l’approprier à mes seuls mérites ou forces, je ne suis plus greffé au Christ et je dérape. 

Repost 0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 00:00

Jour du grand silence... (en principe)



Le Christ est mort.... Aujourd'hui, il n'y a pas de messe. Pour les chrétiens, nous expérimentons ce que pourrait être le monde sans Dieu. Dans nos maisons et lieux de culte, nous recouvrons d' un voile les représentations de Jésus, Marie, des saints.

Sur ce dessin, un petit clin d'oeil relatant la différence hommes/femmes. Les repères n'auraient pas été les mêmes pour des hommes (après le garagiste, en face du Bar Timée, à 254m à gauche)

Mais outre cela, on peut voir le fait qu'elles sont deux; l'une parle et l'autre écrit. L'une voit et l'autre dessine pour voir ou pour montrer. Il y a la transmission orale et la transmission écrite.

Des personnes, de nos jours, pensent que la tradition écrite à l'époque de Jésus n'est pas fiable puisque les Evangiles ont été écrits seulemnt 30 ans après que Jésus est ressuscité.
C'est oublier la fabuleuse mémoire des anciens, qui, rappelons-le, connaissaient la Torah (les 5 premiers livres de la Bible) par coeur. Ce n'est pas parce que notre mémoire est "diminuée" que nous devons nous projeter sur les anciens.
Quand je dis que notre mémoire est diminuée, je me rapporte au fait que pour qu'une information soit intégrée, il faut l'assèner, la marteler, la répéter (exactement comme la publicité à la télé ou sur les afffiches). A l'époque, c'était dit une fois et retenu. Maintenant, on oublie si vite. Pour les enfants du caté, il faut donner 3 fois la même feuille avant qu'ils ne la rapportent. Dans les annonces paroissiales, pareil. On prend le calendrier du mois, on le perd, et on en reprend un autre. Dans une discussion, on dit "oui oui" et on oublie jusqu'à ce que l'autre vienne nous relancer. 

Et si ce grand silence nous aidait à nous concentrer sur la parole de l'autre ?
Et si ce grand silence nous aidait à prendre la parole pour dire l'essentiel ?

Repost 0
Published by Coolus - dans Triduum Pascal
commenter cet article
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 00:00

Année B  - Vendredi Saint

Office de la passion

 

1ère Lecture : Isaïe 52,13 - 53,12

Psaume 30

2ème Lecture : Hébreux 4,14-16 ; 5,7-9

Evangile : Jean 18,1 – 19,42

 

 

 

Pour aller plus loin

Détails :

 

-Tout est sombre dans le décor. Les ténèbres sont là (Quand on tue Dieu, il y a les ténèbres.

-Dans l’Evangile de Marc, le centurion est le premier « fruit » de la mort de Jésus ; il croit.

-Ici, il est représenté comme un païen, celui qui ne connaît pas Dieu, avec une boucle d’oreille, des piercings, tatouages, tête de mort, chaînes … Bref, le gros dur, quoi.

-C’est évident qu’un officier romain ne pouvait pas porter tout ça, si je l’ai dessiné ainsi, c’est pour montrer la visibilité ; cet homme croyait en plein de choses encore deux minutes avant…

-A présent, c’est l’illumination ; l’ombre de la croix est lumineuse. C’est la seule source de lumière.

-Outre cela, la seule couleur claire du dessin, c’est le blanc du panache ; par ce qu’il est, ce lapin-centurion sera la lumière dans les ténèbres autour de lui, comme la flamme d’un cierge..

 

-Questions

 

-Le centurion croit parce qu’il a vu COMMENT Jésus a expiré ; en vrai fils de Dieu. Il a du en voir expirer d’autres, maudissant la vie, les autres, Dieu. Jésus est mort en Fils de Dieu.

-Et moi, comment est-ce que je meurs en enfant de Dieu chaque jour ? Comment est-ce que je meurs à ma volonté, à mes idées, à mes certitudes, à mon égoïsme ? Comment est-ce que je meurs à mes envies de répondre par le mal ? En enfant de Dieu ou pas trop ?

Repost 0
Published by Coolus - dans Triduum Pascal
commenter cet article