Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACCUEIL

2013-Blog-Accueil.gif

2013-BLOG-bandeau-auteur.gif

2013-Blog-dessin-de-la-semaine-lapin.gif

2013-BLOG-QPET.gif

2013-BLOG-BD-marrantes.gif

2013-BLOG-bandeau-13tempsli.gif

2013-BLOG-NBB.gif

2013-BLOG-lapin-bleu-pourqu.gif

2013-BLOG-livre-d-or.gif

2013-BLOG-laisser-un-messag.gif

Rechercher

accueil

Mes cousins...

 

  the blue rabbit icone

 

el conejo azul icone

28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 06:00

Scène de ménage ! 

 

 

9ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année A

 

1ère Lecture : Deutéronome 11,18. 26-28

Psaume 30

2ème Lecture : Romains 3,21-25. 28 

Evangile : Matthieu 7,21-27

 

ATO09Lapinbleu186C-Mt7 21

 

Pour aller plus loin

 

Détails

 

-Ce lapin est crispé. Crispé sur sa vision des choses. Il voit Dieu comme son « joker » et l’invoque quand il a besoin de lui.

-La main de gauche symbolise celle de Dieu. Il répond à la prière autrement, en tendant un balai.

-Quand on voit un balai, on pense « travail ». Le balai ne fait pas de bruit (contrairement à l’aspirateur). Passer un coup de balai ne fait pas de bruit. A la rigueur, personne ne l’aperçoit, sauf si on est dans sa trajectoire. Le balai va dans les recoins, sous les meubles.

Balayer, c’est récupérer la saleté pour la jeter.

 

Questions

 

-Ce lapin n’est pas prêt de faire ce que Dieu lui demande parce qu’il n’est pas à l’écoute.

-La meilleure intention du monde peut être à côté de la plaque si elle n’est pas d’abord à l’écoute.

 

Cette semaine, est-ce que je verrai le balai que Dieu me tend ?

Si je le vois, est-ce que je le prends ?

Si je le prends, est-ce que je l’utilise ?

Si je l’utilise, dans quel esprit vais-je l’utiliser ?

 

Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 06:00

Mots clés : Justice, justesse, courage.

 

 Lapinbleu574C-Mt5 10

 

-L’arbitre sort un carton rouge pour exclure un joueur brutal. Toute son équipe menace l’arbitre.

Le joueur de gauche fait l’innocent, alors qu’il est encore en train d’écraser le joueur adverse.

-L’arbitre est minuscule, comparé aux monstres, mais il est ferme et décidé.

-Peut-être va t-il être insulté comme on l’est quelques fois du seul fait d’être chrétien ?

 

On peut se poser la question entre la démagogie et la justice.

 

 

 

 

Mots clés : configuré au Christ

Lapinbleu576C-Mt5 11

 

-Le lapin bleu, au centre, est victime de moqueries, simplement parce qu’il est chrétien.

-Les lapins gris se moquent grassement de lui, lui tirent la langue, le montrent du doigt.

-Les pancartes montrent que l’affront est public, visible par tous.

-Ces pancartes forment une croix autour du lapin bleu, crucifié par elles.

-Le lapin bleu est lui-même sur une souche (=rameau qui fleurit de la souche de Jessé). Son regard est étonné, car « il n’a rien fait de mal ». Il n’a pas de bouche, il est silencieux comme l’agneau qu’on mène à l’abattoir.

-De sa main droite, il bénit, de sa main gauche, il accueille. Il semble paisible, havre de paix, au milieu de toute cette violence qui l’entoure.

 

 

Mots clés : Sainteté

 

Lapinbleu577C-Mt5 12

 

-Dans ce dessin, si on regarde le bond du lapin, il y a les trois phases des étapes de la vie chrétienne (phases illuminative, purgative et unitive)

La phase illuminative (découverte de Dieu, de l’Eglise… enthousiasme des débuts) est le premier bond, lorsque le lapin est en haut.

La phase purgative est la redescente de ce bond. Le chrétien prend conscience de son état de pécheur, et descend plus bas d’où il est parti.

La phase unitive est celle où le chrétien ne cherche pas les choses extraordinaires. La sainteté va se vivre dans son devoir d’état dans lequel toute sa vie va s’unifier en Christ. C’est cette phase-là qui le fait monter le plus haut. Il arrive au Ciel en traversant un nuage qui a la forme d’une auréole. C’est le but.

-Dans le ciel, il y a deux autres auréoles qui sont celles des deux « bourreaux ». Eux aussi, sont appelés à la sainteté, mais ils ne le savent pas (encore)

 

 

 

 

 

 

 

Repost0
30 janvier 2011 7 30 /01 /janvier /2011 06:00

 Lapinbleu575C-Mt5 9

 

-Un artisan est quelqu’un qui pratique un travail manuel sans aide automatisée. Les artisans de cette image construisent la paix.

-On discerne les 4 lettres du mot paix. Le P est gris, le A brun, le I jaune et le X orange.

-Les 4 matériaux utilisés sont du plus solide au plus fragile (métal, bois, caoutchouc et carton).

-Pour construire la paix, on commence avec ce que l’on trouve sur place.

 

Ici, il y a une continuité dans les travaux des artisans ; le premier a foré un puits et pompe de l’eau. Le second bâtit une charpente pour supporter le poids de la canalisation. Le troisième oriente la sortie de l’eau (il empêche aussi la déperdition des fuites). Il n’y a pas de quatrième, ce peut être chacun d’entre nous. Le débit de l’eau entraîne un moulin et fabrique de l’électricité (qu’on ne voit pas). De plus, l’eau qui entraîne le moulin sert à arroser la plaine, il n’y a pas de pertes.

 

Il peut y avoir aussi une allusion au baptême. Celui qui reçoit le baptême, en étant plongé dans l’eau, est appelé « fils de Dieu ». La source vient du sol. C’est comme la grâce qu’il faut puiser et acheminer à travers les canaux que sont les sacrements.

 

 

Repost0
29 janvier 2011 6 29 /01 /janvier /2011 06:00

Mots clés : émerveillement, retrait, pureté.

 

Lapinbleu571C-Mt5 8

 

 -Dans un geste de délicatesse, le lapin s’agenouille devant une marguerite. Il a une oreille tendue vers elle, et une autre tendue vers le Ciel. Il est à l’écoute du Créateur et de la création.

-En arrière-fond, une ville qui se veut attirante par toute sorte d’éclats, mais qui reste froide et impersonnelle.

-La marguerite fleurit en juin. Si elle sort de la neige ici, c’est pour montrer que par son attente, ce lapin anticipe le Royaume de Dieu. Il sait le voir sur la terre. Son cœur est pur.

-Les 7 traces de pas dans la neige gravissent la colline de la vie pour rejoindre le Ciel où scintillent 7 étoiles (7 = la plénitude, la perfection, Dieu)

-Les étoiles ne sont visibles que là où l’éclat de l’homme et de la ville devient discret.

 

L’image donne une impression de légèreté, de délicatesse, de paysage immaculé devant et pollué derrière. Avoir un cœur pur, c’est ne pas avoir d’arrière-pensée polluée. C’est savoir s’émerveiller de quelque chose de commun. Tellement commun que tout le monde passe à coté sans le voir.     

 

Repost0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 06:00

Mots clés : grâce, accueil, pardon.

 

Lapinbleu558C-Mt5 7-copie-1

 

Ce dessin a besoin d’être expliqué sinon il mène à un contresens (le contresens serait de croire que Dieu le Père nous demande de ramer)

 

-Ici, il n’est pas question du Père céleste, mais du père terrestre qui a le devoir d’éduquer et enseigner ses enfants. Dans ce cas précis, l’enfant est enseigné par l’Esprit, sans en être conscient, et c’est lui est dans le vrai.

-Le père est devant, il rame (dans un bateau, c’est celui qui est derrière qui tient la barre et donc, qui conduit) Si on regarde la fixation de la rame au bateau, on voit que le mouvement de la rame est très limité (normalement, la fixation est au-dessus et la rame pivote mieux). Bref, le papa se fatigue pour pas grand-chose.

-Le petit est derrière, il se sert de ses rames pour hisser une voile. Le vent de l’Esprit s’y engouffre et le bateau avance. Normalement, il faudrait une sacrée force pour tenir ce mât comme il le fait. Mais à sa tête, ça a l’air tranquille. Quand l’Esprit agit, il peut réaliser beaucoup de grandes choses. Le seul effort à faire, c’est d’être docile.

-Le miséricordieux n’est pas celui qui rame, mais celui qui accueille le pardon. Ramer, c’est vouloir se racheter, s’auto-punir pour des choses qu’on ne se pardonne pas. Le miséricordieux, c’est celui qui sait qu’il est pécheur, qui a goûté à cette Miséricorde, ce pardon gratuit de Dieu, et qui en retour essaye de faire de même envers son prochain.

-Si on regarde les deux personnages, lequel suis-je ?

 

 

 

Repost0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 06:00

Voyage au centre de la terre

 

4ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année A

1ère Lecture : Sophonie 2,3 ; 3,12-13

                   Psaume 145                

2ème Lecture : 1 Corinthiens 1,26-31 

Evangile : Matthieu 5,1-12

 

Lapinbleu573C2-Mt5 3

 

Pour aller plus loin

Détails

 

-Le pauvre de cœur est celui qui est mis à part, celui qu’on laisse seul. Le pauvre tout court, c’est celui qu’on n’écoute pas. Celui qui n’a rien à nous apprendre. Ici, il est manifesté dans une grotte au centre du monde, avec une galerie microscopique qui mène à la surface.

-Il a l’air triste, timide, voire coincé et craintif dans son regard. Il ne possède rien dans sa grotte. C’est chez lui que Dieu va venir..

-A la surface du monde, il y a trois scènes :

1. A gauche, celui qui est riche avec sa limousine, ses billets et son coffre-fort.

2. Au centre, celui qui est fort selon le monde. Il séduit et remporte tous les succès amoureux.

3. A droite, celui qui est puissant. Il est sur son trône avec un sceptre. Il commande, on s’agenouille devant lui et… il passe à la télé.

Ces trois personnages sont riches suivant les critères du monde. On aimerait leur ressembler. A nouvel an, ce sont ce genre de vœux qu’on se souhaite à nouvel an : la richesse, l’amour, la gloire… et on pense que le vrai bonheur, c’est ça.

-Jésus renverse la vapeur et dit que le Royaume appartient à ceux qui sont pauvres de cœur. La galerie évoque celle de la truffe, champignon rare et recherché, véritable trésor qui pousse au pied des chênes. C’est l’odorat du chien ou du cochon qui permet de la trouver grâce à l’odeur de la truffe qui s’échappe de la fine galerie jusqu’à la surface du sol.

-Le pauvre de cœur est un sacrifice d’agréable odeur à Dieu. C’est chez lui que Dieu habite. Celui qui arrive à déceler l’odeur de Dieu chez le pauvre de cœur doit avoir un odorat affiné et exercé. Il faut aussi qu’il soit proche du sol, donc humble (qui vient de « humus » : terre) 

 

Questions

 

-Et moi, qu’est-ce que je retiens de tout cela ?

 

Repost0
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 06:00

Mots clés : Face à l’injustice de ce monde, il y aura l’Amour et la justice de Dieu dans le monde futur.

 

 

Lapinbleu572C-Mt5 6

 

La balance a deux plateaux, celui de l’amour et celui de la justice.

Côté « justice », c’est tout ce dont on peut avoir faim et soif. Ce sont les injustices qui pèsent :

-Injustice due à la corruption (à gauche, des billets et du liquide, et à côté, des pots de vins)

-Injustice due à la loi du plus fort ; violences (armes : mitraillette et grenade)

-injustice due au hasard (jeu de cartes)

-injustice qui répand le sang (tache rouge à côté des cartes)

-Injustice de jugement comme ce dossier de tribunal (couleur rose) qui est juste selon la loi, mais pas forcément selon la vérité.

Et ce gros poids qui fait peser sur la balance est de 666 kg (666, chiffre du diable qui inspire toute injustice que l’on peut commettre).

 

De l’autre côté de la balance ; un coeur qui représente l’amour.

Ce cœur est en train d’être gonflé pour faire basculer la balance de l’autre côté. Il est gonflé de deux manières ; la grâce et le mérite. La grâce, c’est le tuyau couleur bleue (= couleur du Ciel : Dieu). Le mérite, c’est le tuyau violet qui est alimenté par l’effort du lapin bien déterminé.

Le souffle qui vient de Dieu et fait grandir l’amour, c’est évidemment l’Esprit-Saint.

 

Sur ce dessin, il ne faut pas voir deux plateau avec amour d’un côté et justice de l’autre, mais amour ET justice d’un côté (gauche) face à l’injustice.

 

 

Repost0
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 06:00

Mots clés : Rien n’est perdu ici-bas. Tout sert.

 

Lapinbleu554C-Mt5 5-copie-1

 

 

-Ce lapin pleure. Il est seul dans un désert. Personne autour.

-Sa peine semble être une épreuve stérile, qui n’a pas de sens.

-Pourtant, d’une manière cachée, chacune de ses larmes peut servir à faire vivre, à faire croître la végétation souterraine.

-Ses larmes servent à faire pousser de l’herbe, des fleurs diverses, des fruits (tomates, raisin)

 

-Les larmes sont la prière.

-Jésus s’est offert à son Père « avec un grand cri et dans les larmes sa prière et sa supplication à Dieu » (Hébreux 5,7), ainsi, chacune de nos larmes, de nos peines, peut devenir une prière. Ainsi, ces larmes ne seront plus inutiles ni stériles, mais elles vont servir à féconder la terre.

-quelques fois, il y a les germes que l’ont peut percevoir, comme ces trois petites poussent qui sortent timidement du sol. Trois pousses comme Foi, Espérance et Charité.

Mais même si ces poussent sortent, on peut aussi rester à côté sans les voir, comme ce lapin qui ne sait pas que sa souffrance peut porter du fruit.

 

 

Repost0
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 06:00

 Mots-clés : Se laisser façonner par Dieu, devenir ce que l’on est.

  

Lapinbleu543C-Mt5 4

 

-BLAM ! Ce n’est pas un coup de fusil mais une porte qui claque.

-Le lapin est violemment propulsé, mais tout est paix dans son attitude. Ses paroles, son corps (décontracté). Son regard est un peu surpris, mais sans plus.  

-Devant la violence symbolisée par le rouge vif du « BLAM » et le jaune vif du choc, le lapin est éjecté sur un fond bleu, calme, uni et unifié. Voici la terre promise ; la paix, le calme, le Ciel.

 

-Ce lapin obtient la terre promise « malgré lui ». C’est souvent le cas. Quand on se durcit pour atteindre un objectif, on ne voit plus que lui. On se borne à évaluer si « j’avance » ou si je « régresse », mais avec ses propres critères.

-La Terre Promise, c‘est Jésus, le Christ. C’est lui La Vie, Le Bonheur. Si mon objectif c’est de l’atteindre, il y aura mille manières d’entreprendre cette route.

-On entend beaucoup « c’est ton choix… » Mais là, c’est plus profond qu’un choix. C’est un appel. Le choix part de la préférence du moment.

-On peut Imaginer deux falaises face à face ; d’un côté, c’est ce que je suis et que je connais (donc je choisis en fonction) et de l’autre, c’est mon devenir (que connaît Dieu même si c’est moi qui le construirai), ce qui me correspond réellement, mon appel. Cet appel, c’est la sainteté. La façon d’y arriver est propre à chacun. Le but est de créer ce pont entre ce que je crois être, et ce que je suis vraiment.

 

Repost0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 06:00

 

4ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année A

 

1ère Lecture : Sophonie 2,3 ; 3,12-13

                   Psaume 145                

2ème Lecture : 1 Corinthiens 1,26-31 

Evangile : Matthieu 5,1-12

 

 

Lapinbleu573C2-Mt5 3

 

Mots clés : humilité, trésor caché.

 

-Le pauvre de cœur est celui qui est mis à part, celui qu’on laisse seul. Le pauvre tout court, c’est celui qu’on n’écoute pas. Celui qui n’a rien à nous apprendre. Ici, il est manifesté dans une grotte au centre du monde, avec une galerie microscopique qui mène à la surface.

-Il a l’air triste, timide, voire coincé et craintif dans son regard. Il ne possède rien dans sa grotte. C’est chez lui que Dieu va venir..

-A la surface du monde, il y a trois scènes :

1. A gauche, celui qui est riche avec sa limousine, ses billets et son coffre-fort.

2. Au centre, celui qui est fort selon le monde. Il séduit et remporte tous les succès amoureux.

3. A droite, celui qui est puissant. Il est sur son trône avec un sceptre. Il commande, on s’agenouille devant lui et… il passe à la télé.

Ces trois personnages sont riches suivant les critères du monde. On aimerait leur ressembler. A nouvel an, ce sont ce genre de vœux qu’on se souhaite à nouvel an : la richesse, l’amour, la gloire… et on pense que le vrai bonheur, c’est ça.

-Jésus renverse la vapeur et dit que le Royaume appartient à ceux qui sont pauvres de cœur. La galerie évoque celle de la truffe, champignon rare et recherché, véritable trésor qui pousse au pied des chênes. C’est l’odorat du chien ou du cochon qui permet de la trouver grâce à l’odeur de la truffe qui s’échappe de la fine galerie jusqu’à la surface du sol.

-Le pauvre de cœur est un sacrifice d’agréable odeur à Dieu. C’est chez lui que Dieu habite. Celui qui arrive à déceler l’odeur de Dieu chez le pauvre de cœur doit avoir un odorat affiné et exercé. Il faut aussi qu’il soit proche du sol, donc humble (qui vient de « humus » : terre) 

 

 Lapinbleu543C-Mt5 4

 

(Les explications de ce dessin: demain !)

 Lapinbleu554C-Mt5_5-copie-1.jpg

  celui-ci, c'est pour après demain... Cool !

 

 

Lapinbleu572C-Mt5 6

Et celui-ci sera expliqué jeudi (il y aura un rappel, je t'enverrai un pense-bête)

 

Lapinbleu558C-Mt5_7-copie-1.jpg

 

Lapinbleu571C-Mt5 8Lapinbleu575C-Mt5 9

 

Lapinbleu574C-Mt5 10

 

Lapinbleu576C-Mt5 11 

Lapinbleu577C-Mt5_12.jpg

 

CETTE SEMAINE, CHAQUE JOUR, UN DESSIN EST EXPLIQUE  !!!

Ca n'arrive qu'une fois par siècle, profites-en...

 

 

Repost0