Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACCUEIL

2013-Blog-Accueil.gif

2013-BLOG-bandeau-auteur.gif

2013-Blog-dessin-de-la-semaine-lapin.gif

2013-BLOG-QPET.gif

2013-BLOG-BD-marrantes.gif

2013-BLOG-bandeau-13tempsli.gif

2013-BLOG-NBB.gif

2013-BLOG-lapin-bleu-pourqu.gif

2013-BLOG-livre-d-or.gif

2013-BLOG-laisser-un-messag.gif

Rechercher

accueil

Mes cousins...

 

  the blue rabbit icone

 

el conejo azul icone

6 janvier 2014 1 06 /01 /janvier /2014 06:00

Les hommes, tous les mêmes...

 

(Baptême du Christ) – Année A

 

1ère Lecture : Isaïe 42, 1…7

Psaume 28

2ème Lecture : Actes des apôtres 10,34-38

Evangile : Matthieu 3,13-17

  AN3Lapinbleu410C-Ac10_34-.jpg

 

Pour aller plus loin

Détails

 

-On voit deux lapins qui sont absolument identiques : taille, tête, démarche, matériel (serviette orange et savon rose), mais différents quant à leur couleur.

-On voit aussi une différence dans leurs habits laissés au vestiaire. On suppose que celui de gauche est cadre et celui de droite ouvrier. Bref, ils laissent ce qui fait leur différence au placard.

-Dans cette première lecture, du livre des actes des apôtres, on entend que Dieu ne fait pas de différence entre les hommes. Le critère est que l’être humain soit… un être humain. A partir de ce moment, la dignité doit être la même pour chacun, qu’il soit croyant ou non, petit ou grand, riche ou pauvre, bleu ou gris…

 

Questions

 

-Si Dieu ne fait pas la différence entre les hommes, est-ce que je la fais, moi ? Entre qui et qui ? Selon quels critères ? Pourquoi ? Est-ce que je me rends compte que quand je quitterai ce monde, je le quitterai les mains aussi vides que chacun des autres êtres humains qui m’entourent ?

Repost 0
31 décembre 2013 2 31 /12 /décembre /2013 23:59

741C-Lapinbleu-Bonne_annee.psd.jpg

Repost 0
Published by Coolus - dans Divers
commenter cet article
30 décembre 2013 1 30 /12 /décembre /2013 06:00

Pourquoi les rois mages font-ils le pont à Noël ?

 

 

 Temps de Noël - 2ème Dimanche (Epiphanie)

 

1ère Lecture : Isaïe 60,1-6

Psaume 71

2ème Lecture : Ephésiens 3,2…6

Evangile :  Matthieu 2,1-12

 

AN2Lapinbleu568C-Mt2_12.jpg 

 

Pour aller plus loin

 

Détails

 

-Il s’agit ici des mages. Ils ont demandé leur chemin au roi Hérode (ceux qui ont lu « Nuit blanche à Bethléem » le savent…). Hérode leur a demandé de les prévenir du lieu de la naissance dans le but d’éliminer cet enfant qui pourrait être son rival plus tard. Les mages ont un songe… et le reste du verset explique la suite.

-Les voici qui repartent par un autre chemin qui n’a pas l’air d’être le plus simple… Le dessin le montre à travers la perspective : on a l’impression que cette route « monte ». De plus, le pont utilise presque la diagonale (= la distance la plus longue). Le pont est très étroit, comme « le chemin qui mène à la vie », dans Matthieu 7,14.

-Pour ne pas mettre l’enfant en danger, ils préfèrent prendre sur eux ce danger.

 

Questions

 

-Quand est-ce que j’ai agi de la sorte, la dernière fois ? Quand ai-je pris sur moi ce qui aurait pu retomber sur un(e) autre ?

-Est-ce que j’ai remarqué que c’est exactement ce qu’à fait Jésus vis-à-vis de moi quand il a pris sur lui le péché du monde… le mien compris ?

-Est-ce que je me rends compte aussi que je ne peux pas prendre sur moi TOUS les dangers ou les souffrances des autres ? Quelques fois, ça m’alourdit inutilement, sans forcément alléger l’autre.

Repost 0
23 décembre 2013 1 23 /12 /décembre /2013 06:00

Etre dernier sur liste d'attente... Quelques fois, c'est mieux !

  

Temps de Noël - 1er Dimanche (Sainte Famille)

1ère Lecture : Siracide 3,2…14

Psaume 127

2ème Lecture : Colossiens 3,12-21

Evangile : Matthieu 3,13-17

 

AN1Lapinbleu408C-Col3_13.jpg

 

 Pour aller plus loin

 

Détails

 

-On assiste à ce qui risque de devenir un règlement de comptes.

-Le lapin de gauche a une position d’orateur, bien campé, sur un socle. En main, il tient une liste de reproches qu’il a à faire à l’autre. Son oreille gauche est pointée de façon accusatrice sur sa prochaine victime.

-Un détail ; sa liste est écrite au recto en-haut, et au verso en-bas. Cela signifie que quand un reproche est fait, c’est comme s’il était encore lisible pour l’autre qui ne l’oublie pas aussitôt.

-Le lapin de gauche paraît plus tranquille, dans son fauteuil… mais ce n’est qu’une illusion. Il est très rancunier et prépare sa réponse depuis longtemps, puisqu’il a une liste immense.

-Visiblement, il n’est pas en train d’écouter, il a déjà sa réponse toute faite.

 

Questions

 

-Comment est-ce que j’accueille une réflexion, une remarque ?

-Est-ce que je cherche plutôt à me justifier ? à m’enfoncer ? à accepter la part de vérité ?

-Est-ce que j’essaie de débrouiller les choses avant que ça ressemble à la liste du lapin de droite ?

-Est-ce que je me rends compte que la même remarque passera plus ou moins bien suivant celui qui me la fait ?

 

 

Le dessin pour Noël est publié le 24 déc à minuit

Repost 0
16 décembre 2013 1 16 /12 /décembre /2013 06:00

Faut-il demander des signes à Dieu ?

 

4ème Dimanche de l’Avent – Année A

1ère Lecture : Isaïe 7,10-14

Psaume 23

2ème Lecture : Romains 1,1-7   

Evangile : Matthieu 1,18-24

 

AA4Lapinbleu556-Is7_11-.jpg 

Pour aller plus loin

 

Détails

 

-Ce lapin est seul. Il rame. Il n’y a ni sommet, ni fond de vallées. Il doute que Dieu puisse lui donner un signe.

-Un peu d’explication Biblique du texte d’Isaïe d’où ce verset est tiré. Achaz est un tout jeune roi, tiraillé de partout. Il se détourne de Dieu pour adorer les idoles. Il va même jusqu’à offrir son propre fils en sacrifice au dieu Moloch. Isaïe, le prophète, vient trouver le roi et lui fait des remontrances au nom du Seigneur. Il lui dit alors cette parole « Demande pour toi un signe venant du Seigneur TON Dieu… » Dieu est partout (dans les sommets et au fond des vallées). Achaz répond : Oh non ! horreur ! je ne vais pas tenter le Seigneur en lui demandant un signe. Il est hypocrite. Peut-être sait-il que s’il demande, le Seigneur lui répondra et il devra donc changer de vie. Donc il ne demande rien.

Sur le dessin, on voit 6 oreilles. Six étant le chiffre de l'imperfection (pour voir la symbolique Biblique des chiffres, c'est expliqué là) Ce lapin fait la sourde oreille. Ses oreilles sont toutes tournées dans des orientations différentes. Achaz s’endurcit. Bref, il n’a pas fini de ramer.  

 

Questions

 

-Certains cherchent des « signes » venant de Dieu comme des lumières dans leur vie qui éclairent leur route. Et dès qu’il n’y a plus de lumière, on s’arrête de marcher en attendant la suivante. Le signe est une mise en marche. Ce n’est pas ce qu’il faut rechercher. Quand il est là, on le prend. Quand il n’y est plus, on s’appuie sur le précédent.

-D’autres n’osent pas demander de signes parce qu’ils savent que forcément, ça aura des implications dans leur vie et qu’il va falloir changer quelque chose.

Et moi, suis-je à la recherche de signes plus qu’à la recherche de Dieu ?

Est-ce que je préfère ne pas en demander ? Pourquoi ?

Repost 0
9 décembre 2013 1 09 /12 /décembre /2013 06:00

Rien ne sert de nourrir, il faut partir à point.

 

3ème Dimanche de l’Avent – Année A

 

1ère Lecture : Isaïe 35,1-10  

 Psaume 145  

 2ème Lecture : Jacques 5,7-10   

 Evangile : Matthieu 11,2-11 AA3Lapinbleu557C-Jc5_7.jpg

 

 

 

Pour aller plus loin

Détails

 

-Ce lapin bleu est pressé. Tous les moyens sont bons pour aider la plante à pousser : un sachet d’engrais, de l’eau, de la lumière, de la chaleur. Par contre, tous ces moyens sont artificiels, on les a apportés ici.

-Il voudrait que sa petite plante pousse à vue d’œil. Seulement voilà, c’est un bonsaï… L’entretien est délicat, il met des années à pousser.

-Le lapin est excessif, il va donner ce qui est bon pour l’arbre, mais beaucoup trop d’eau, de chaleur, de lumière, d’engrais.

 

Questions

 

-Le cultivateur ne peut faire rien d’autre qu’attendre les produits précieux de la terre.

-Le Seigneur ne peut faire autrement qu’attendre que nous nous tournions vers lui.

-Et nous, nous ne voudrions pas attendre ? Nous voudrions que tout se fasse tout de suite. Nous voudrions que l’autre marche à notre rythme, qu’il pratique sa foi à notre rythme, qu’il pousse à notre rythme ? Dans quelles circonstances m’a-t-on aidé à grandir, dans la foi, dans la vie ? Qu’est-ce qui m’a aidé ? Qu’est-ce qui m’a freiné ?

Repost 0
2 décembre 2013 1 02 /12 /décembre /2013 06:00

il y a du neuf sur le plat...

 

2ème Dimanche de l’Avent – Année A

 

1ère Lecture : Isaïe 11,1-10

Psaume 71

2ème Lecture : Romains 15,4-9   

Evangile : Matthieu 3,1-12

  AA2Lapinbleu546Cb-Mt3_3.jpg

 

Pour aller plus loin

 

Détails

 

 

-Ce lapin au volant du rouleau compresseur représente St Jean-Baptiste qui prépare le chemin du Seigneur.

-Le rouleau compresseur a un aileron arrière (pour signifier que c’est urgent, ça doit se faire vite) et un gyrophare (pour qu’il soit prioritaire).

-Le rouleau compresseur déploie un tapis rouge, comme on le fait pour les V.I.P.

-Le tapis est rouge au-dessus et violet en-dessous (couleur de l'avent, de l’attente)

-On aperçoit une charnière (sur laquelle est fixé le tapis). On dit de St Jean-Baptiste qu’il est la charnière entre l’Ancien et le Nouveau Testament, puisque c’est lui qui est chargé d’annoncer la venue du Messie et qu’il le fait du vivant du Messie.

 

Questions

 

-Plus tard, Jésus enverra 72 disciples en avant de lui, pour préparer les gens des villages à le recevoir.

-Et aujourd’hui, Jésus envoie une multitude de personnes (dont toi) pour déblayer le chemin et favoriser la rencontre de tes proches avec lui, afin qu’il puisse faire sa demeure dans ces cœurs qui seront préparés par toi.

-Ma mission n’est pas de convertir mais de préparer, favoriser la rencontre de Dieu avec l’autre. De quelle manière puis-je le faire ?

Repost 0
25 novembre 2013 1 25 /11 /novembre /2013 06:00

 Faire la planche, ce n'est pas ça...

 

1er Dimanche de l’Avent – Année A

 

1ère Lecture : Isaïe 2,1-5

Psaume 121

2ème Lecture : Romains 13,11-14  

Evangile : Matthieu 24,37-44

 

AA1Lapinbleu525-Ps121_2.jpg

 

 

 

Pour aller plus loin

Détails

 

-Ce dessin montre l’enthousiasme et la motivation de ce lapin. Rien ne l’arrête… enfin presque…

-A Jérusalem, il y a huit portes. L’une d’entre elle (la porte Dorée) reste fermée et la Tradition raconte que c’est le Messie qui l’ouvrira à la fin des temps. Cette porte est située à l’Orient. Elle mène directement du Mont des Oliviers au Temple lui-même. Actuellement, elle est murée. Sur le dessin, elle est en bois pour rappeler que le bois de la Croix de Jésus est l’unique manière d’entrer dans l’intimité de Dieu. Our cela, il n’y a que le Fils de Dieu, le Christ qui peut nous sauver. Voilà pourquoi ce pauvre lapin se « mange » la porte. (en savoir plus sur les portes de Jérusalem :

 http://www.interbible.org/interBible/caravane/voyage/2008/voy_080425.html )

En savoir plus sur le symbole de la porte dans la Bible, allez voir le site de Birus et Coolus expliquant leur BD "Nuit Blanche à Bethléem".

 

Questions

 

-Ne croyons pas que ce lapin soit stupide ou bigleux. Il dit quelque chose de la foi. Déjà, il essaye d’entrer par cette porte. Ensuite, le voici qui embrasse le bois (il adore le Christ). Il entre pleinement en contact avec lui (et quelques fois, ça fait mal). Les panneaux « Travaux » et « Déviation » sont toutes les tentations qui voudraient nous éloigner de Dieu. Malgré cela, ce lapin persévère. Et enfin, il frappe à la porte (BAM BAM). Pour celui qui frappe, la porte s’ouvre, dit Jésus. Va-t-il rester insensible à nos cris, nos désirs et nos souffrances ?

 

Repost 0
18 novembre 2013 1 18 /11 /novembre /2013 06:00

 Jésus, un "m'as-tu vu" ?  ... A voir.

 Solennité du Christ Roi de l'Univers 

  

34ème Dimanche du Temps Ordinaire - Année C   

1ère Lecture : 2 Samuel 5,1-3

Psaume 121

2ème Lecture : Colossiens 1,12-20

Evangile : Luc 23,35-43

CTO34Lapinbleu253C-Col1_15.jpg 

Pour aller plus loin

-Détails

 

-Les plus anciens se souviennent de « l’homme invisible », recouvert de bandelettes, chaussé de lunettes noires et coiffé d’un chapeau.

-On dirait que ce lapin part à un bal costumé, fier de montrer son déguisement. Par contre, si le visage est « invisible », le reste du corps ne l’est pas.

-La parole Biblique parle ici du Christ, image du Dieu invisible.

Dieu, personne ne l’a jamais vu. Jésus, le Fils unique du Père, c’est lui qui nous le fait connaître.

-Mais ce dessin nous parle aussi de nous-mêmes, créés à l’image de Dieu. Ce n’est pas en essayant de devenir invisible, vaporeux, désincarné, que nous ressemblerons à Dieu.

Plus on se cache (derrière un modèle, une peur, une mode), moins on est à l’image de Dieu. C’est en cela que ce lapin est fou… à lier.

 

Questions

 

-Qu’est-ce qui me fait dire que je suis créé(e) à l’image de Dieu ?

-Qu’est-ce qui m’en fait douter ? (Dans ce cas, y a-t-il des personnes créées à l’image de Dieu autour de moi ? Si oui, c’est que j’y mets un critère précis. Lequel ? Est-ce le bon ?)

 

 

 

Repost 0
11 novembre 2013 1 11 /11 /novembre /2013 06:00

Malachie 3,19 serait-il l'inventeur de la crème brûlée ?

 

33ème Dimanche du Temps Ordinaire – Année C

 

1ère Lecture : Malachie 3,19-20

Psaume 97

2ème Lecture : 2 Thessaloniciens 3,7-12

Evangile : Luc 21,5-19

 

CTO33Lapinbleu555Cb-Mal3_19.jpg 

 

Pour aller plus loin

-Détails

 

-Ce lapin cramé a du mal à supporter le jour du Seigneur.

-Il a plutôt l’air d’être en vacances (lunettes de soleil (fondues), tong (qui collent au sol sous l’effet de la chaleur), parasol (brûlé), crème solaire)...

-Il a eu beau prendre toutes les précautions nécessaires, rien n’y fait ; le jour du Seigneur ne s’achète pas, il faut le préparer dans notre vie avec patience.

-Ces versets du livre de Malachie sont dans les derniers de son livre et le livre de Malachie est le dernier de l’Ancien Testament. Il suffit de tourner la page, et nous voici dans le Nouveau Testament avec l’Evangile de Matthieu… qui commence par la généalogie de Jésus. C’est donc le jour du Seigneur qui pointe.

 

Questions

 

-Le lapin veut se « protéger » du Jour du Seigneur. Ca veut dire qu’il en a peur. Plutôt que d’essayer de l’esquiver, comment pourrais-je l’ « intégrer » dans ma vie, pour qu’il en fasse partie et qu’il ne me surprenne pas (ou du moins, qu’il me surprenne moins) ?

-Ecran total sur la question ?

Repost 0